Restauration adhésive des dents postérieures dépulpées : intérêt de la vitrocéramique renforcée au disilicate de lithium et réflexions sur la restauration de la chambre pulpaire

  • Par
  • Publié le . Paru dans Réalités Cliniques n°3 - 15 septembre 2020 (page 208-217)

1, 2. IDS sur dents très délabrées. On note la fissure distale sur 46 qui sera sertie au plus large par le collage lors de cette première séance.

Information dentaire
Cet article a pour but de présenter les restaurations indirectes postérieures sur dents dépulpées, les avantages du choix de la céramique comme matériau de restauration par rapport à la résine composite et de discuter de la manière de restaurer la cavité d’accès. À ce titre, nous discuterons de l’intérêt que peut représenter sur le plan mécanique l’utilisation d’un composite chargé en fibres de verre courtes. Les étapes de restauration d’une dent dépulpée seront détaillées, ainsi que les quelques études qui permettent de se faire une idée des résultats de ce protocole.

La restauration des dents dépulpées soulève un certain nombre de problèmes spécifiques sur le plan biomécanique. Parallèlement, les soins dits biomimétiques ont pour but d’être les moins invasifs possible et de remplacer les tissus manquants par des matériaux au comportement biomécanique le plus proche possible des tissus dentaires. Cette approche adhésive et conservatrice (lorsqu’elle est possible) est une alternative à la mise en place plus classique d’un inlay-core et la préservation d’un maximum d’émail périphérique, meilleur substrat disponible pour un collage efficace, à la différence de la préparation périphérique pour une couronne. Une approche peu invasive implique nécessairement un collage optimal avec une interpénétration du système de collage entre la dent naturelle et le matériau de restauration.

Comportement biomécanique de la dent dépulpée

Il n’a pas été prouvé que l’absence de la pulpe affecte ou non les propriétés mécaniques intrinsèques des tissus dentinaires et amélaires [1]. Cependant, l’expérience clinique montre que les dents dépulpées présentent plus de fractures et surtout des fractures spécifiques, quelle qu’en soit la cause. On comprend aisément que la résistance de la dent dans son ensemble sera affectée dès le début des soins du fait de la perte de substance liée à la carie et la réalisation de la cavité d’accès. Plotino et coll. ont montré, dans une étude in vitro [2], les variations de résistance à la fracture de dents dépulpées en fonction du design de la cavité d’accès : classique, conservatrice ou ultra-conservatrice « ninja ». Les dents intactes présentent bien évidemment une plus grande résistance à la fracture. Cette étude montre par ailleurs que la cavité d’accès traditionnelle est plus fragilisante que les cavités d’accès conservatrices.

Ceci initie donc bien l’intérêt d’une approche conservatrice pour la restauration de…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Esthétique

Article réservé à nos abonnés Évolutions dans le traitement des pertes de substance majeures des dents du secteur postérieur

En dentisterie restauratrice, la tendance actuelle est, dans la mesure du possible, de « copier la dent naturelle grâce aux restaurations...
Esthétique

Article réservé à nos abonnés Reconstructions esthétiques unitaires périphériques des dents antérieures : les céramiques d’hier et d’aujourd’hui

La reconstruction des dents antérieures délabrées fait depuis bien longtemps appel à la céramique. En effet, avant même les années...
Esthétique

Article réservé à nos abonnés Composites stratifiés et composites injectés : deux philosophies complémentaires

L’injection de composite est une nouvelle approche en restauration directe permise par l’évolution des matériaux. Elle vient compléter l’arsenal thérapeutique...
Esthétique

Article réservé à nos abonnés Donnons une chance à nos restaurations directes en composite !

La dentisterie minimalement invasive au service de l’esthétique Les moyens d’interception et de prévention de la maladie carieuse, ainsi que le...
Esthétique

Article réservé à nos abonnés Fermeture de triangles noirs par résine composite en technique directe

Si les techniques de reconstruction papillaire présentent des résultats non prédictibles, les facettes céramiques peuvent être une réponse fiable au...
CFAO Esthétique

Article réservé à nos abonnés La mise en esthétique immédiate 100 % numérique

Il est souvent difficile d’intégrer une mise en charge immédiate au laboratoire. En effet, ce travail est particulièrement chronophage. Il...