Restauration du sourire : “petits” moyens, grands résultats !

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°30 - 8 septembre 2021 (page 36-43)
Information dentaire

Les restaurations directes, en composite stratifié, permettent de corriger aisément des déficiences du sourire chez le jeune adulte. Cet article présente différents exemples cliniques mettant en avant la gestion de défauts anatomiques par apports et application de composites en technique directe avec pour objectif un traitement minimalement invasif et esthétique.

Lorsque des modifications sur des dents saines sont envisagées, le plus souvent chez de jeunes adultes demandeurs de traitements esthétiques dès leur adolescence, les techniques directes par stratification s’imposent pour obtenir un résultat optimal.

Il appartient à chaque praticien de proposer une méthodologie et des matériaux pouvant s’adapter aux modifications du biotype dentaire du patient, en assurant une reproduction tridimensionnelle des formes et de la couleur des dents naturelles.

Paramètres indispensables

Les critères essentiels à évaluer dans le cadre de la pérennité des composites sont :

  • l’occlusion ;
  • l’absence d’habitudes comportementales néfastes (comme l’onychophagie) ou de mouvements iatrogènes (prématurités en propulsion ou latéralité) ;
  • l’hygiène ;
  • l’importance du diagnostic esthétique : ces restaurations touchant le sourire, il est essentiel d’effectuer au minimum une brève analyse de la ligne du sourire, de la position du plan sagittal médian et d’une évaluation de la répartition des espaces, le tout permettant de retrouver un équilibre des proportions et une prévisualisation (projet esthétique) d’une composition dentaire harmonieuse.

Indications

Grâce à l’amélioration constante de leurs propriétés, les résines composites sont une alternative intéressante, en combinant la préservation tissulaire et une personnalisation du résultat dans les situations cliniques suivantes :

  • perte de substance antérieure/traumatologie : restaurations de type classe IV ;
  • fermeture de diastèmes et triangles noirs ;
  • correction des formes : dents riziformes, nanisme, légères malpositions ;
  • embellissement du sourire : optimisation de la composition dentaire par une modification des formes et des dimensions.

Au travers de cas cliniques choisis pour la mise en évidence des différentes utilisations des résines composites, nous verrons que la méthodologie opératoire…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Esthétique

Article réservé à nos abonnés Les « détails » de l’esthétique

Les critères anatomiques, au nombre de cinq sont : la forme de contour, le volume tridimensionnel, les lignes de transition,...
Esthétique

Article réservé à nos abonnés Les facettes dentaires, une thérapeutique minimalement invasive

Les praticiens sont de plus en plus confrontés à la demande esthétique de leurs patients, le sourire ayant une importance...
Esthétique

Article réservé à nos abonnés Esthétique et fonction : liaison numérique entre la clinique et le laboratoire

La complicité entre le laboratoire et le cabinet est aujourd’hui grandement améliorée par l’utilisation de nombreux outils numériques, qui modifient...
Esthétique

Article réservé à nos abonnés Approche thérapeutique graduée du sourire étroit chez l’adulte : de l’orthodontie à la chirurgie

Le corridor buccal exerce une influence sur l’esthétique du sourire et constitue l’un des aspects les plus controversés. L’objectif est...
Esthétique

Article réservé à nos abonnés Usure érosive localisée : le principe de Dahl optimisé

Dans certaines situations cliniques d’usure dentaire essentiellement localisée au secteur antérieur, c’est-à-dire sans aucune, ou avec de faibles atteintes postérieures,...
Esthétique

Article réservé à nos abonnés Intérêt de la démarche diagnostique dans le traitement de la fluorose

Description de la fluorose dentaire Elle se traduit cliniquement par des opacités au niveau de l’émail. Ces opacités peuvent atteindre...