Traumatologie : différentes prises en charge en fonction de l’âge

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°3 - 31 janvier 2024 (page 38-43)
Information dentaire

Séance C42 - ADF 2023

Cette conférence interactive organisée par Ninon Lebrat, a réuni plusieurs praticiens : Marta Ree, exerçant à Amsterdam, endodontiste ; Magali Hernandez, odontologiste pédiatrique du CHU de Nancy ; Maxime Drossart, praticien à Paris ; Michel Le Gall, orthodontiste, chef de service hospitalo-universitaire d’ODF à l’hôpital de la Timone à Marseille.

Responsable scientifique : Ninon Lebrat

Conférencier : Marga Ree, Magali Hernandez, Maxime Drossart, Michel Le Gall

Cette conférence interactive organisée par Ninon Lebrat, a réuni plusieurs praticiens : Marta Ree, exerçant à Amsterdam, endodontiste ; Magali Hernandez, odontologiste pédiatrique du CHU de Nancy ; Maxime Drossart, praticien à Paris ; Michel Le Gall, orthodontiste, chef de service hospitalo-universitaire d’ODF à l’hôpital de la Timone à Marseille.

Cette conférence interactive a permis d’étudier plusieurs cas de traumatologie dentaire dans différentes disciplines. Le défi des participants était de reconnaître la situation clinique, les différents traumatismes, d’adapter les recommandations internationales en fonction de l’âge du patient, de la maturité de la dent définitive en question, de déterminer les disciplines nécessaires pour une prise en charge optimale, d’accomplir les bons soins au bon moment et, enfin, d’assurer un suivi rigoureux à long terme.

Cas cliniques

Marga Ree a débuté la séance par un premier cas clinique, un petit garçon de sept ans venu en consultation cinq jours après un accident. Il a auparavant été pris en charge dans le service des urgences. La radiographie révèle une fracture de la 11 avec exposition de la pulpe et la mise en place d’un ciment verre ionomère.

Quelle est la conduite à tenir pour cette 11 ?

Lorsque la pulpe a été exposée à l’environnement oral pendant plusieurs jours, comme c’est le cas ici avec une restauration insuffisamment étanche, elle doit être enlevée jusqu’au niveau de la pulpe saine : on fait donc ici une pulpectomie sur 3 mm. Pour cela, il est nécessaire, pour favoriser la conservation de la vitalité pulpaire, d’utiliser des matériaux au pouvoir bioactif à base de silicate tricalcique. L’isolation de la dent avec une digue est préférable. Le matériau utilisé ici est de la BiodentineTM, qui présente l’avantage…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Restaurations adhésives partielles dans les secteurs postérieurs

La préservation tissulaire, la limitation des agressions pulpaires et le respect de la biomécanique de la dent sont devenus les...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Diagnostiquer les fêlures, éviter les fractures

Responsable scientifique : Ishai-Yaacov Sitbon Intervenants : Romain Cheron, Dominique Martin Comprendre et diagnostiquer les fêlures Pour introduire cette séance, le Dr...
Endodontie Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Restaurer ou réhabiliter la dent postérieure dépulpée

Responsable scientifique : Antoine Oudin Conférencier : Hugues de Belenet Le traitement de la dent postérieure dépulpée peut, comme toute problématique...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Usure sévère et matériaux hybrides CAD/CAM

Traitement Au vu du contexte para-fonctionnel et de l’étendue de la perte tissulaire, des coiffes périphériques minimalement invasives ont été...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Longueur et courbure de l’aiguille

La réalisation des sutures en odontologie nécessite des fils spécifiques dont la composition et l’utilisation varient en fonction de l’acte...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés En images : le challenge de l’incisive centrale, optimisation du résultat

Situation initiale Un patient consulte afin d’améliorer son sourire. Il présente une dent 21 dyschromiée et traitée endodontiquement avec un...