Évaluation du Risque Dento-Parodontal (RDP), un outil pour tous pour la santé orale

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°40 - 16 novembre 2022 (page 24-34)
Information dentaire

Pouvoir facilement établir le bilan des facteurs de risques d’un patient et ainsi évaluer ses besoins de santé, permet de personnaliser et d’adapter nos choix de traitement. Le Risque Dento-Parodontal (RDP) doit être apprécié pour savoir si le patient est à faible, moyen ou fort risque de développer ou d’aggraver ces pathologies bucco-dentaires, qu’il en souffre déjà ou non. L’outil présenté est donc un moyen complémentaire de diagnostic centré sur le patient qui entre dans nos consultations.

Contexte et objectifs de l’outil

Les maladies orales sont très fréquentes tout au long de la vie et peuvent avoir des effets négatifs sur ceux qui en souffrent. Pourtant, elles pourraient être évitées, que ce soit au niveau de leur développement initial ou de leur récidive.

Les plus importantes d’entre elles, qui sont considérées comme des priorités de santé publique, sont les maladies parodontales et la maladie carieuse, auxquelles s’ajoute aujourd’hui l’usure érosive. Elles représentent l’essentiel des besoins de traitement des patients. La durée de vie des traitements réalisés conditionne aussi la stabilité de la santé.

Côté organe dentaire, une étude observationnelle récente établit un bilan de la santé dentaire adulte en France [1]. 35 % des adultes ont une carie non soignée atteignant la dentine, 20 % présentent une lésion d’usure érosive et 70 % ont un besoin de réintervention sur une restauration.

Côté parodonte, 60 à 70 % de la population souffre d’une parodontite [2] entraînant une augmentation de la perte des dents, et ce d’autant que le diagnostic est tardif [3].

Les praticiens prennent en charge les patients de manière globale. Leurs thérapeutiques traitent de mieux en mieux ces pathologies et leurs séquelles, mais le modèle de la dentisterie moderne axée sur les technologies et le traitement curatif montre ses limites. Une approche supplémentaire, plus centrée sur le patient, est nécessaire pour relever le défi d’une santé orale contrôlée.

Les études épidémiologiques ont montré le lien entre l’apparition ou le développement des pathologies parodontales et dentaires, et certaines caractéristiques augmentant la probabilité de leur survenue. Ces liens constituent les facteurs ou indicateurs de risque.

Leur prise en compte représente donc un élément essentiel du diagnostic. Ils sont un des leviers d’action nécessaire pour prévenir, contrôler ou guérir [4]. Il ne s’agit…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Prise en charge d’un secteur incisif mandibulaire mobile

Pour évaluer l’épaisseur gingivale, la méthode la moins invasive consiste à insérer une sonde parodontale, métallique, à travers le sillon...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Aspects biologiques et cliniques de l’utilisation de la greffe de tissu conjonctif en chirurgie muco-gingivale esthétique

Responsable scientifique : Caroline Fouque Intervenant : Massimo de Sanctis Le lambeau coronairement avancé multiple (MCAF), proposé par Zucchelli et de...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Rencontre avec David Nisand : les dernières évolutions de la chirurgie parodontale et implantaire

Responsable scientifique : Xavier Struillou Intervenant : David Nisand Aller de l’avant ne signifie pas en oublier le passé et,...
Implantologie Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Une stratégie « zéro péri-implantite » est-elle possible ?
Hiérarchiser et intégrer les facteurs de risque pour réduire les complications biologiques en implantologie

Introduction Il convient donc à ce stade de faire une première clarification entre une perte osseuse péri-implantaire « initiale » associée à...
Implantologie Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Le point sur l’implantoplastie

L’implantoplastie est techniquement difficile car, pour être effectuée de façon satisfaisante, elle requiert la dépose de la prothèse. Ce démontage...
Implantologie Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Le traitement des péri-implantites ou comment s’orienter dans le grand labyrinthe

Depuis 2017, la péri-implantite fait l’objet d’une définition consensuelle : c’est un état pathologique associé à la plaque dentaire, qui...