Évaluation du Risque Dento-Parodontal (RDP), un outil pour tous pour la santé orale

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°40 - 16 novembre 2022 (page 24-34)
Information dentaire

Pouvoir facilement établir le bilan des facteurs de risques d’un patient et ainsi évaluer ses besoins de santé, permet de personnaliser et d’adapter nos choix de traitement. Le Risque Dento-Parodontal (RDP) doit être apprécié pour savoir si le patient est à faible, moyen ou fort risque de développer ou d’aggraver ces pathologies bucco-dentaires, qu’il en souffre déjà ou non. L’outil présenté est donc un moyen complémentaire de diagnostic centré sur le patient qui entre dans nos consultations.

Contexte et objectifs de l’outil

Les maladies orales sont très fréquentes tout au long de la vie et peuvent avoir des effets négatifs sur ceux qui en souffrent. Pourtant, elles pourraient être évitées, que ce soit au niveau de leur développement initial ou de leur récidive.

Les plus importantes d’entre elles, qui sont considérées comme des priorités de santé publique, sont les maladies parodontales et la maladie carieuse, auxquelles s’ajoute aujourd’hui l’usure érosive. Elles représentent l’essentiel des besoins de traitement des patients. La durée de vie des traitements réalisés conditionne aussi la stabilité de la santé.

Côté organe dentaire, une étude observationnelle récente établit un bilan de la santé dentaire adulte en France [1]. 35 % des adultes ont une carie non soignée atteignant la dentine, 20 % présentent une lésion d’usure érosive et 70 % ont un besoin de réintervention sur une restauration.

Côté parodonte, 60 à 70 % de la population souffre d’une parodontite [2] entraînant une augmentation de la perte des dents, et ce d’autant que le diagnostic est tardif [3].

Les praticiens prennent en charge les patients de manière globale. Leurs thérapeutiques traitent de mieux en mieux ces pathologies et leurs séquelles, mais le modèle de la dentisterie moderne axée sur les technologies et le traitement curatif montre ses limites. Une approche supplémentaire, plus centrée sur le patient, est nécessaire pour relever le défi d’une santé orale contrôlée.

Les études épidémiologiques ont montré le lien entre l’apparition ou le développement des pathologies parodontales et dentaires, et certaines caractéristiques augmentant la probabilité de leur survenue. Ces liens constituent les facteurs ou indicateurs de risque.

Leur prise en compte représente donc un élément essentiel du diagnostic. Ils sont un des leviers d’action nécessaire pour prévenir, contrôler ou guérir [4]. Il ne s’agit…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Lésion blanche : pourquoi rester vigilant ?

Situation clinique Anamnèse. Une patiente âgée de 73 ans est reçue en consultation pour un avis en raison de la...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Effets des vitamines sur le parodonte et les maladies parodontales : une revue narrative des études cliniques

Les parodontites sont des pathologies inflammatoires multifactorielles, résultant d’un déséquilibre entre les défenses de l’hôte et un microbiote oral dysbiotique....
Implantologie Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Gestion des complications biomécaniques et biologiques en implantologie

OBJECTIF Alors que la pose d’implants s’est largement démocratisée, le nombre de complications biologiques ou biomécaniques associées présente une prévalence...
Implantologie Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Reconstruction d’un plancher sinusien dans un but implantaire à l’aide d’un substitut osseux : séquence chirurgicale

RÉSUMÉ La découverte d’une communication bucco-sinusienne nécessite une prise en charge spécifique en chirurgie pré implantaire. Il convient en effet...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Accroissement gingival d’origine médicamenteuse : et si le traitement étiologique suffisait ?

RÉSUMÉ Devant l’augmentation continue des prescriptions médicamenteuses, la gestion de leurs effets secondaires implique une coopération entre professionnels de santé,...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Treponema denticola

Résumé Treponema denticola est une bactérie anaérobie du microbiote buccal symbiotique, impliquée dans la parodontite. Elle est capable d’envahir les tissus...