STRATEGIE PROTHETIQUE Vol. 20 n°2 Mars – Avril 2020

35,00

UGS : REV80120N2 Catégorie :
Feuilleter les premières pages
Les commandes sont traitées dans un délai maximal d’une semaine. Et vous accédez dès l'achat à la version numérique.

Description

Dès à présent consultez en ligne ce nouveau numéro de Stratégie Prothétique

Éditorial

DVO : quelles stratégies ? – Nicolas CHATEAU
Lire ci-dessous.

Zoom

Les dimensions verticales : données actuelles
Marion JEANY

Mise au point

Usure et dimension verticale d’occlusion
François ROUZÉ L’ALZIT, Pierre-Hadrien DECAUP, Emmanuel D’INCAU

CAS CLINIQUE

Modifier la DVO : pourquoi, quand, comment ?
Mathieu CONTREPOIS, Jean-François LALUQUE, Daniel BROCARD

Protocole

Gestion occlusale des restaurations postérieures collées dans le cadre des traitements de l’usure
Olivier ETIENNE

Mise au point

Transfert des données occlusales au laboratoire
Nicolas CHATEAU

ZOOM

Gestion de la DVO et restaurations implantaires de grande étendue démarche thérapeutique
Marwan DAAS, Melissa BADEDJI, Karim DADA, Vincent FOUQUET, Julien MONTENERO

Protocole

Gestion de la dimension verticale en prothèse amovible complète
Anne-Sophie VAILLANT CORROY, Pierre HIRTZ, Maxime HELFER, Jean-Paul LOUIS


Éditorial

DVO : quelles stratégies ?

Nicolas Chateau, Président du CNO

Les habitudes alimentaires, principalement celles des jeunes adultes, se sont modifiées depuis une trentaine d’années. La consommation croissante des boissons au pH très acide, comme les colas, les boissons énergétiques…, a entraîné des usures importantes de plus en plus fréquentes dans la bouche de nos patients. Ces phénomènes d’usure occasionnent de nombreuses restaurations, plus ou moins invasives, et très souvent avec une modification de la dimension verticale d’occlusion (DVO). Il est admis depuis longtemps que cette modification de DVO ne peut se faire sans une réflexion et une analyse clinique approfondies.

Le Collège National d’Occlusodontologie (CNO) est, depuis presque trente ans, le référent scientifique en matière de dysfonctions, de douleurs oro-faciales et d’occlusion. C’est dans un but d’éclaircissement et de synthèse dans le domaine des modifications de DVO que le CNO a choisi ce thème pour ses 36e Journées Internationales. Ces dernières se sont déroulées à Nancy fin mars 2019, devant près de 200 praticien(ne)s, et ont permis de répondre à quelques-unes des questions qui se posent dans nos cabinets quotidiennement.

Stratégie prothétique, dans un but de diffusion au plus grand nombre, a décidé de revenir sur l’essentiel des points abordés lors de cette journée, ainsi que sur certains qui n’avaient pu l’être, faute de temps. Ainsi, pour commencer, Marion Jeany abordera les notions fondamentales des dimensions verticales, puis François Rouzé l’Alzit et coll. les modifications de DVO en cas d’usure sévère. Mathieu Contrepois nous renseignera sur les règles de la modification de DVO (pourquoi, quand, comment ?). Olivier Etienne traitera ensuite de la gestion de l’occlusion pour les restaurations postérieures collées. Le transfert des données occlusales au laboratoire de prothèse sera alors décrit. Puis, la spécificité de la gestion de la DVO et de l’espace intercrête en prothèse complète sur implant sera abordée par Marwan Daas et coll. Enfin, Anne-Sophie Vaillant Corroy et coll. traiteront de la gestion de la DVO en prothèse amovible complète traditionnelle.

En souhaitant que cette synergie entre le CNO et Stratégie prothétique puisse répondre à vos problématiques, je vous souhaite une bonne lecture !