Gestion de la dimension verticale en prothèse amovible complète

  • Par
  • Publié le . Paru dans Stratégie Prothétique n°2 - 15 avril 2020 (page 161-172)
Information dentaire
  1. Comment confectionner les maquettes d’occlusion ?
  2. Quelle(s) méthode(s) employer pour évaluer et régler la DVR comme la DVO chez le patient édenté total ?
  3. Comment enregistrer cette dernière de manière fiable et la transmettre au laboratoire ?

      La détermination de la dimension verticale d’occlusion (DVO) est une étape importante et complexe du traitement de l’édenté total [1]. Ce temps clinique aboutit, avec l’enregistrement des rapports intermaxillaires (RIM), au transfert des modèles sur articulateur, pour que le prothésiste réalise le montage des dents prothétiques.

      La DVO existe chez le denté : elle est stable, constante et reproductible, étant assurée par le calage occlusal. Chez l’édenté total, la DVO n’existe plus et on ne peut mesurer cliniquement que la dimension verticale de repos (DVR), correspondant en moyenne à la DVO à laquelle on soustrait la valeur de l’espace libre d’inocclusion (ELI), tel que DVO = DVR – ELI (fig. 1a-b).

      Une erreur d’enregistrement de la DVO peut entraîner un inconfort majeur chez les patients [2-4]. La DVR est définie dans une position dans laquelle les muscles masticateurs se trouvent à l’équilibre, permettant de maintenir la posture mandibulaire en état d’inocclusion physiologique [5].

      Idéalement, le praticien dispose de documents pré-extractionnels (modèles dentés du patient, photos, anciennes prothèses…) [6].

      De très nombreuses méthodes ont été proposées pour évaluer la DV en se fondant sur des données variables (anatomie, fonction, déglutition, phonation), mais aucune ne se révèle idéale. Comme souvent, la multiplicité de protocoles décrits démontre la difficulté d’accès à une donnée. Il faudra donc, en plus du sens clinique et critique du praticien, s’appuyer sur plusieurs techniques de vérification de la DV pour accéder à un faisceau concordant d’éléments.

      Les conséquences d’une surévaluation sont nombreuses et handicapantes : difficultés phonétiques et d’alimentation, fatigue musculaire et articulaire. Des troubles esthétiques apparaissent avec un visage figé et raide, inexpressif. À long terme, une surévaluation de la DVO peut entraîner des dyskératoses en raison d’une…

      Cet article est réservé aux abonnés.
      Pour lire la suite :

      Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
      Mot de passe
      oublié ?

      Vous pouvez également :

      Acheter l'article En version numérique
      Acheter le numéro À l'unité

      Thèmes abordés

      Sur le même sujet

      Prothèse amovible

      Article réservé à nos abonnés Les Adhésifs en prothèse amovible : contribution au bon usage par les assistant(e)s dentaires

      Le vieillissement de la population et l’augmentation de l’espérance de vie entraînent inéluctablement un accroissement de la population édentée uni...
      Prothèse amovible

      Article réservé à nos abonnés Le contrôle de plaque face aux restaurations prothétiques

      Bien que peu souvent abordée, la problématique du contrôle de plaque face aux restaurations prothétiques est un sujet essentiel pour...
      Prothèse amovible

      Article réservé à nos abonnés Couronnes en zircone et prothèses amovibles à infrastructure métallique

      Les prothèses amovibles à infrastructure métallique (PAPIM) nécessitent des préparations des dents support pour recevoir les éléments constitutifs du châssis...
      Prothèse amovible

      Article réservé à nos abonnés Prothèse amovible partielle combinée : à propos d’un cas clinique

      L’apparition et la démocratisation de l’implantologie ont diminué les indications de PAP composite. Toutefois, dans certaines situations, conserver quelques dents...
      Prothèse amovible

      Article réservé à nos abonnés Prothèse amovible complète immédiate et flux numérique

      A propos de deux cas cliniques Les prothèses complètes immédiates réalisées avant les extractions et insérées en fin de phase...