Prothèse complète : un travail d’équipe

  • Par
  • Publié le . Paru dans Stratégie Prothétique n°4 - 15 septembre 2022 (page 266-275)
Information dentaire
– Quels sont les points clés et étapes qui nécessitent une communication avec le prothésiste lors de la réalisation d’une prothèse complète immédiate ?
– Quels sont les pièges de la prothèse complète immédiate ?
– Quels sont les intérêts d’une prothèse immédiate soignée et bien ajustée ?
– Quel est l’intérêt de la table HIP en prothèse complète ?
– Quel moyen de communication avec son prothésiste ?

La réalisation d’une prothèse fait concourir trois acteurs de soins, à savoir le patient, le prothésiste et le praticien. Il est rare que tous les acteurs soient amenés à se retrouver et échanger leurs points de vue. Il paraît pourtant évident que la communication aura une conséquence directe sur la qualité de la restauration finale. Le travail, une fois fini, devra satisfaire les besoins et attentes de ce trio.
L’objectif de cet article est de mettre en avant les points de communication essentiels du praticien et du prothésiste à travers un cas clinique. La première partie abordera la réalisation d’une prothèse transitoire immédiate bi-maxillaire. Une seconde partie sera consacrée à la réalisation d’une prothèse d’usage bi-maxillaire dans un prochain article.

Recueil des données

L’examen clinique montre un patient de 67 ans, fumeur de 1,5 paquet de cigarettes par jour depuis 35 ans et n’ayant aucun problème de santé général, souhaitant une réhabilitation de son sourire.

Les dents 15, 16, 17 et 12 ont été extraites en urgence en raison d’un abcès alvéolaire aigu ou d’une mobilité 4 gênant l’alimentation du patient.

Ce dernier présente une maladie parodontale chronique sévère avec une atteinte de furcation de classe 2 (Nyman) et des égressions compensatrices.

Le choix se porte donc vers la réalisation d’une prothèse complète immédiate suivie d’une prothèse complète d’usage à quatre mois postopératoires.

À ce stade, la photographie préopératoire est le premier point clé de la communication avec le laboratoire (fig. 1 à 3). Cela permet au prothésiste, ainsi qu’au praticien, d’avoir une première analyse de la typologie du patient ; ce qui aidera par la suite le choix de la forme des dents et des éventuelles animations du montage [1].

Le patient appartient au morphotype digestif (classification de Sigaud) avec un visage carré (fig. 4…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Prothèse

Article réservé à nos abonnés Le bridge collé cantilever postérieur en céramique – Partie 2.

Force et contrainte Rappelons tout d’abord une donnée applicable à toutes les restaurations. Les conséquences des sollicitations occlusales dépendent certes...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Le bridge collé cantilever postérieur en céramique – Partie 1.

Pour la restauration des édentements unitaires du secteur antérieur, l’introduction en France des bridges collés cantilever en céramique a été...
Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés À propos d’un cas de prothèse complète unimaxillaire : apports du titane en prothèse amovible

Le traitement d’un édentement complet uni-maxillaire est une situation thérapeutique délicate. En effet, la présence d’une arcade édentée opposée à...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés Réhabilitation prothétique à l’aide d’une technique « one-step, no-prep modifiée »

L’usure dentaire, au sens large, est le nouveau défi de ces dernières années dans la prise en charge des patients....
Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés Techniques de réparation des prothèses amovibles partielles en résine

Les prothèses amovibles partielles en résine subissent régulièrement des fractures qui intéressent tous les constituants. En cas de fractures, les...
Prothèse

Article réservé à nos abonnés La prothèse supra-radiculaire au service des édentements de longue étendue

En prothèse amovible partielle métallique (PAPM), les doléances des patients concernent essentiellement l’instabilité de leur prothèse lors de la mastication ;...