« Briser le tabou » de la liberté d’installation

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°39 - 13 novembre 2019
Information dentaire

La fédération d’associations d’usagers du système de santé, France Assos Santé, souhaite que la question de la liberté d’installation « ne soit plus un tabou ». « Nous rappelons que plus de 4 millions de personnes en France n’ont toujours pas accès à un médecin traitant, et qu’il faut dans certaines zones plus de 6 mois pour obtenir un rendez-vous chez un spécialiste », souligne la fédération dans un communiqué du 30 octobre.

Elle reprend à son compte une récente note de la direction générale du Trésor (ministère de l’Économie) qui, constatant que les aides incitatives existantes fonctionnent mal depuis trente ans, préconise « une adaptation temporaire et ciblée du principe de libre installation dans les zones particulièrement sur-dotées ».

Flécher les jeunes internes vers des zones sous-denses
Les fonctionnaires de Bercy proposent par exemple de conditionner « l’accès à certaines zones géographiques déjà fortement dotées en médecins à la cessation d’activité d’un médecin exerçant la même spécialité » ou de flécher les jeunes internes vers des zones sous-denses. Ce mécanisme ne serait que provisoire le temps que la suppression du numerus clausus produise ses effets.

Pour France Assos, il y a urgence. « Les disparités entre territoires n’ont jamais été si fortes, s’inquiète-elle. Les effectifs de médecins n’ont cessé de diminuer dans les départements les moins pourvus, et ont continué d’augmenter dans ceux dont la densité médicale dépassait déjà la moyenne nationale. Pourtant, 226 000 médecins étaient en activité au 1er janvier 2018. Un record absolu. »

 

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Exercice professionnel

Sécurité des professionnels de santé : les Ordres de santé en soutien avant le passage au Sénat

Alors que la proposition de loi visant à renforcer la sécurité des professionnels de santé, adoptée en première lecture à...
Exercice professionnel

Endocardite infectieuse : l’ADF a mis à jour son « Guide des règles de prescription »

L’ADF attire « toute l’attention des praticiens » sur la publication le 12 avril par la Haute autorité de santé (HAS) d’une...
Exercice professionnel

Délai d’attente pour un rendez-vous chez le dentiste : 11 jours

Le délai médian pour obtenir un rendez-vous avec un chirurgien-dentiste est de 11 jours en France métropolitaine, montre une étude...
Exercice professionnel

Forte proportion de TMS dans le secteur santé

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) du dos et du membre supérieur touchent 60 % des femmes actives et 54 % des hommes. La...
Exercice professionnel

Toujours plus d’appels au numéro vert SPS : la détresse des soignants ne faiblit pas

Depuis sa mise à disposition en 2016, le numéro vert SPS (Soins aux professionnels de santé – 0805 23 23...
Exercice professionnel

“Je propose un devis à mon patient qui l’accepte immédiatement : est-ce que je peux commencer le traitement dès ce premier rendez-vous ?”

Le devis : quand et comment ? Le devis, impérativement communiqué par écrit au patient, permet de formaliser son consentement....