« Briser le tabou » de la liberté d’installation

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°39 - 13 novembre 2019
Information dentaire

La fédération d’associations d’usagers du système de santé, France Assos Santé, souhaite que la question de la liberté d’installation « ne soit plus un tabou ». « Nous rappelons que plus de 4 millions de personnes en France n’ont toujours pas accès à un médecin traitant, et qu’il faut dans certaines zones plus de 6 mois pour obtenir un rendez-vous chez un spécialiste », souligne la fédération dans un communiqué du 30 octobre.

Elle reprend à son compte une récente note de la direction générale du Trésor (ministère de l’Économie) qui, constatant que les aides incitatives existantes fonctionnent mal depuis trente ans, préconise « une adaptation temporaire et ciblée du principe de libre installation dans les zones particulièrement sur-dotées ».

Flécher les jeunes internes vers des zones sous-denses
Les fonctionnaires de Bercy proposent par exemple de conditionner « l’accès à certaines zones géographiques déjà fortement dotées en médecins à la cessation d’activité d’un médecin exerçant la même spécialité » ou de flécher les jeunes internes vers des zones sous-denses. Ce mécanisme ne serait que provisoire le temps que la suppression du numerus clausus produise ses effets.

Pour France Assos, il y a urgence. « Les disparités entre territoires n’ont jamais été si fortes, s’inquiète-elle. Les effectifs de médecins n’ont cessé de diminuer dans les départements les moins pourvus, et ont continué d’augmenter dans ceux dont la densité médicale dépassait déjà la moyenne nationale. Pourtant, 226 000 médecins étaient en activité au 1er janvier 2018. Un record absolu. »

 

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Exercice professionnel

Projet de loi de finances pour 2020 : une baisse de l’impôt sur le revenu ciblée

Les deux premiers budgets du quinquennat faisaient la part belle aux entreprises. Pour 2020, la priorité est aux ménages. En...
Exercice professionnel

Réforme des retraites : 80 % des libéraux prêts à se mobiliser

Quand il s’agit d’évoquer la réforme des retraites prévue par le gouvernement, 9 professionnels libéraux sur 10 se montrent « inquiets »,...
Exercice professionnel

Les CDF et l’UD vont signer l’avenant n°3 à la convention dentaire

Les Chirurgiens-Dentistes de France (Les CDF) et l’Union Dentaire (UD), les deux syndicats signataires de la convention vont signer avec...
Exercice professionnel

Levée d’interdiction de la publicité : « aucun changement », selon l’Ordre.

« Non, la publicité des professionnels de santé n’est pas libéralisée à tout va, contrairement à ce qu’une pugnace campagne...
Exercice professionnel

Diplôme « Assistante dentaire qualifiée de niveau 2 » : dossier au point mort ?

« Clairement, la ministre a mis le dossier en bas de la pile. Il est au point mort », a lancé...
Exercice professionnel

Levée d’interdiction de la publicité : vers une révision du code de la santé publique

Dans une décision du 6 novembre, le Conseil d’Etat donne raison à une consœur qui attaquait la ministre de la...