« Briser le tabou » de la liberté d’installation

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°39 - 13 novembre 2019
Information dentaire

La fédération d’associations d’usagers du système de santé, France Assos Santé, souhaite que la question de la liberté d’installation « ne soit plus un tabou ». « Nous rappelons que plus de 4 millions de personnes en France n’ont toujours pas accès à un médecin traitant, et qu’il faut dans certaines zones plus de 6 mois pour obtenir un rendez-vous chez un spécialiste », souligne la fédération dans un communiqué du 30 octobre.

Elle reprend à son compte une récente note de la direction générale du Trésor (ministère de l’Économie) qui, constatant que les aides incitatives existantes fonctionnent mal depuis trente ans, préconise « une adaptation temporaire et ciblée du principe de libre installation dans les zones particulièrement sur-dotées ».

Flécher les jeunes internes vers des zones sous-denses
Les fonctionnaires de Bercy proposent par exemple de conditionner « l’accès à certaines zones géographiques déjà fortement dotées en médecins à la cessation d’activité d’un médecin exerçant la même spécialité » ou de flécher les jeunes internes vers des zones sous-denses. Ce mécanisme ne serait que provisoire le temps que la suppression du numerus clausus produise ses effets.

Pour France Assos, il y a urgence. « Les disparités entre territoires n’ont jamais été si fortes, s’inquiète-elle. Les effectifs de médecins n’ont cessé de diminuer dans les départements les moins pourvus, et ont continué d’augmenter dans ceux dont la densité médicale dépassait déjà la moyenne nationale. Pourtant, 226 000 médecins étaient en activité au 1er janvier 2018. Un record absolu. »

 

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Exercice professionnel

Peut-on refuser de prendre en charge une « urgence » au cabinet dentaire ?

Situation – Je travaille du lundi au samedi dans mon cabinet, de 8 heures à 21 heures. Et, si j’aime...
Exercice professionnel

Article réservé à nos abonnés Le cabinet dentaire et le droit du travail en période de crise sanitaire

1. Un chirurgien-dentiste peut-il contraindre ses salariés à prendre leur température ? Non. Selon la Cnil (voir publication du 6 mars 2020),...
Exercice professionnel

Article réservé à nos abonnés Revenus professionnels, la belle année 2018

Selon les statistiques de la caisse de retraite (CARCDSF) portant sur 37 938 revenus déclarés (ODF et autres spécialités comprises), le revenu...
COVID-19 Exercice professionnel

L’aide financière de l’Assurance maladie est versée depuis début mai

L’aide financière de l’Assurance maladie destinée à compenser les charges de fonctionnement des professionnels de santé libéraux conventionnés est versée...
Exercice professionnel

Les fonds des contrats Madelin pourront être débloqués pour cause de crise sanitaire

Nous allons donner l’autorisation à tous les indépendants qui le souhaitent de débloquer leurs réserves d’épargne-retraite sur les fonds Madelin...
Exercice professionnel

Suppression des charges des TPE : la mesure qui échappe à la profession

Le 4 mai, le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a annoncé la suppression « des charges sociales des...