« 100 % santé », effectifs de la profession, dépenses de soins dentaires : 2020 dans le rétro

  • Publié le .
Information dentaire

La consommation de soins dentaires « s’effondre » en 2020 (-8,9 % en valeur) à 10,9 milliards d’euros (Md€), constate la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) dans son bilan annuel des « Résultats comptes de la santé » pour l’année 2020 publié le 15 septembre. La baisse a été particulièrement forte durant le premier confinement de mars à mai 2020, avec une chute de l’activité de 57 % par rapport au mois de janvier 2020.

« Au mois d’avril, l’activité s’est quasiment arrêtée avec une baisse de 94 % par rapport à janvier 2020 », souligne le service statistiques du ministère de la Santé. Même avec le rattrapage de l’été (+ 9,6 % en moyenne entre juin et août par rapport à janvier) et un dernier trimestre solide, la potion est amère. D’autant que l’année 2019 avait vu une hausse de la consommation de soins de 2,9 %.

Mais selon la Drees, en incluant le dispositif d’aide exceptionnel (le fameux DIPA) la baisse n’atteindrait que 5,9 %. Beaucoup de praticiens étant sommés de rembourser ces aides, on attend le bilan final…

Hors rémunérations forfaitaires, en 2020, les dépenses de soins dentaires, qui représentent 5 % de la consommation total de soins et de biens médicaux, sont composées en majorité des soins et prothèses (69,8 %), de l’orthodontie (10,8 %) de la radiologie (7,1 %), de la chirurgie (6,6 %), et des consultations (5,7 %). Les complémentaires santé en sont les premiers financeurs avec 43,3 % de la dépense (+3,2 % sur un an), devant la Sécurité sociale (33,8 %), les ménages (18,3 %) et l’Etat 4,6 %. « Au global, souligne la Drees, le reste à charge des ménages baisse de 3,8 points sur les soins dentaires en 2020 ». Il représente 15 % du RAC global des ménages.

« 100 % santé » : le panier libre devant le panier modéré
En 2020, le panier « 100 % santé » représente 40 % de la dépense de prothèses (2,4 Md€). Il progresse de 10 % par rapport à 2019. Globalement, les organismes complémentaires en financent la part la plus importante (51,7 %) suivis de la Sécurité sociale (21,2 %), des ménages (18,9 %) et de l’Etat (8,2 %). « Le reste à charge (RAC) n’est pas nul sur ce panier car la réforme n’est pas encore totalement en application en 2020 », explique le rapport.

Le panier modéré représente lui 29 % des dépenses (1,7 Md€) derrière le panier libre qui génère 31 % des dépenses (1,84 Md€). Dans ce dernier panier les complémentaires financent 65,7 % des dépenses, la Sécu et l’Etat 13,9 % et les ménages 20,5 % soit à peine plus que dans le panier « 100 % Santé ». En revanche, la part du reste à charge dans le panier modéré est de 39 %, les complémentaires ne prenant en charge que 36,3 % des dépenses.

Effectif : 42 843 dentistes et le salariat en forte hausse
En une seule année le nombre de chirurgiens-dentistes salariés a progressé de 9,6 %. En 2020, ils sont 5 035 en exercice dont 731 à l’hôpital. La hausse est de 32 % en 10 ans. Ils entrainent mécaniquement une hausse de 1,7 % de l’effectif global (42 843).

Une des principales explications, outre la tendance générale des plus jeunes à ne pas vouloir supporter les contraintes de l’installation en libéral, est l’augmentation du nombre des centres de santé dentaire et l’arrivée massive de praticiens français ou non à diplôme étranger. « La part des soins dentaires effectués en cabinet libéral diminue depuis 2015 (de 90,9 % en 2015 à 87,3 % en 2020) au profit de ceux réalisés en centres de santé (12,7 % en 2020 contre 9,1 % en 2015) », constate la Drees. Néanmoins le nombre de dentistes libéraux reste stable : 37 077 (+ 0,7 % sur un an et + 0,8 % sur 10 ans).

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Vie de la profession

Lutte contre l’antibiorésistance : vous allez bientôt recevoir votre profil de prescription

Les chirurgiens-dentistes sont à l’origine de 12 % des prescriptions d’antibiotiques en médecine de ville correspondant à 42 millions d’euros...
Vie de la profession

Pierre Dudognon nous a quittés

C’est avec une grande tristesse que j’ai appris la disparition, il y a quelques jours, d’un grand nom du monde...
Vie de la profession

Prix de l’innovation ADF 2022

Entreprises du monde dentaire, le Comident vous invite à concourir pour le Prix de l’innovation ADF 2022. Chaque année ce prix...
Vie de la profession

Alerte DPC

« L’Ordre des chirurgiens-dentistes n’a mandaté aucune société de formation continue pour les actions DPC », prévient l’institution le 30 juin. Des sociétés...
Vie de la profession

Comment s’adapter à l’arrivée de la e-carte Vitale ?

L’appli pour mobile carte Vitale est en cours de déploiement en France. Elle entrera progressivement en service cette année dans...
Vie de la profession

Vers la mise en place d’un annuaire de l’accessibilité des cabinets

Parce que 75 % des personnes en situation de handicap abandonnent tout ou partie de leurs soins courants et que 53 %...