Coup de com sur la CSS

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°41 - 23 novembre 2022
Information dentaire

Pour mieux faire connaître la Complémentaire Santé Solidaire (CSS), notamment auprès de ceux qui ne pensent pas être éligibles, une campagne de communication est déployée par l’assurance maladie depuis le 5 novembre en radio, sur les réseaux sociaux et sur le web.

Elle s’appuie sur des témoignages de bénéficiaires « pour lesquels la CSS a changé la vie et a permis d’accéder à des soins sans se demander s’ils avaient les fonds pour le faire », détaille la Cnam le 9 novembre. Née de la fusion de la CMU-C et de l’ACS, la CSS existe depuis octobre 2019, mais reste encore trop méconnue : seule une personne éligible sur 2 connaît son existence. Gratuite pour les personnes ayant des ressources inférieures à 798 € par mois, elle n’excède pas 1 € par jour pour celles vivant seules et disposant de ressources mensuelles inférieures à 1 077 €.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Politique de santé

Adopté au Sénat, le PLFSS 2023 repart à l’Assemblée nationale

Le Sénat a adopté le Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2023 le 15 novembre...
Politique de santé

« Article 51 » : le bucco-dentaire, fer de lance de l’expérimentation en santé

Plus de mille projets déposés depuis 2018, 122 projets autorisés en cours de déploiement, plus d’un million de personnes ou...
Politique de santé

Sept millions de comptes “Mon Espace Santé” sont déjà actifs

Quelques mois après son lancement, 65,4 millions de personnes disposent d’un profil “Mon espace santé”. Il faut dire que l’ouverture de...
Politique de santé

« Ménage » chez Doctolib : les LDS approuvent

L’intersyndicale des Libéraux de santé (LDS) se félicite, fin octobre, du « ménage » opéré par Doctolib qui renonce à référencer 5 700...
Politique de santé

La e-santé au service des soins dentaires des patients handicapés

Délais de prise en charge de plusieurs mois, manque de plateaux techniques ou de vacations sous anesthésies générales… Si le...
Politique de santé

Numerus clausus : l’objectif de + 14 % en cinq ans confirmé

Dans une réponse du 2 novembre au député du Finistère Didier Le Gac (Renaissance) qui s’inquiétait des difficultés d’accès aux soins...