Désertification, les CESP font de moins en moins recette

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°32 - 21 septembre 2022
Information dentaire

Seulement 60 contrats d’engagement de service public (CESP) en odontologie ont été signés pour la période 2020-2021, soit un peu plus de 37 % du nombre de contrats offerts, détaille le Centre national de gestion (CNG) début juillet. Ce contrat ouvre droit au versement d’une allocation mensuelle de 1 200 € bruts aux étudiants jusqu’à la fin de leurs études. En contrepartie, ils s’engagent à exercer pour une durée équivalente à celle du contrat, à titre libéral ou salarié, dans des zones géographiques « sous-dotées » en praticiens.

60 contrats signés, il s’agit du moins bon résultat depuis que le dispositif a été mis en place en 2013-2014 pour les étudiants en dentaire. Déjà en 2019-2020, le nombre de contrats signés avait chuté pour atteindre 64. Un effondrement logique : depuis un décret paru au Journal officiel du 19 mars 2020, les CESP ne peuvent plus être conclus avec les étudiants du 1er cycle, mais uniquement avec ceux des 2e et 3e cycles. Or, jusqu’ici, la majorité des CESP étaient signés par les étudiants du 1er cycle…

Ainsi, en 2018-2019, 145 étudiants s’étaient engagés. Leur nombre n’avait d’ailleurs cessé de croître chaque année depuis l’origine de ce contrat. Pour la période 2020-2021, alors que l’Ile-de-France enregistre une baisse de 8 CESP signés, 4 régions affichent des valeurs positives : Auvergne Rhône-Alpes et PACA (+ 4 contrats), Pays de la Loire (+ 3 contrats) et Bretagne (+ 1 contrat). L’essentiel des contrats revenant à l’Ile-de-France (15), au Grand Est (9) et à l’Occitanie (8). Au total, 424 étudiants (dont 46 % de femmes) de 26 ans de moyenne d’âge sont actuellement allocataires CESP.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Exercice professionnel

Guichet unique

À compter du 1er janvier prochain, les formalités des entreprises devront obligatoirement être accomplies de façon dématérialisée via un guichet...
Exercice professionnel

La conjoncture s’assombrit pour les libéraux

Les nuages s’amoncellent. Selon, l’Union nationale des professions libérales (UNAPL), les chiffres de conjoncture du troisième trimestre amorcent un ralentissement. « Alors...
Exercice professionnel

Dépenses de soins dentaires : encore en hausse

Les remboursements de soins dentaires sur un bon rythme. Après + 8,1 % fin août, ils connaissent à nouveau une hausse franche...
Exercice professionnel

Le métier d’assistante en médecine bucco-dentaire (AMBD) sur les fonts baptismaux

Une proposition de loi (PPL), déposée le 18 octobre sur le bureau de l’Assemblée nationale, vise à créer la profession d’assistant...
Exercice professionnel

Article réservé à nos abonnés L’information de santé dans les médias sociaux. Quel impact et quelle fiabilité pour les patients ?

Selon une étude, 70 % des adultes recherchent des informations de santé sur internet et pensent que les médias sociaux sont...
Exercice professionnel

Médecins : moins de charge de travail grâce aux assistants

Inspiré du modèle des assistant(e)s dentaires, le métier d’assistant(e) médical a été créé en 2020. Ces assistant(e)s peuvent remplir des...