Il y avait 520 allocataires d’un CESP en odontologie au 1er janvier

  • Publié le .
Information dentaire

Au 1er janvier 2020, le Centre national de gestion (CNG) comptabilise 520 allocataires d’un Contrat d’engagement de service public (CESP) en odontologie dans une étude publiée sur son site internet. Ce contrat ouvre droit au versement d’une allocation mensuelle de 1 200 € bruts aux étudiants jusqu’à la fin de leurs études. En contrepartie, ils s’engagent, dès la fin de leur cursus, à exercer pour une durée équivalente à celle du contrat, à titre libéral ou salarié, dans des zones géographiques « sous-dotées » en praticiens.

Le nombre de contrats s’étoffe chaque année. Ils étaient 13 en 2013, année de lancement du dispositif, 115 en 2016 et 145 pour l’année 2018-2019. Sur les 520 étudiants concernés, la majorité sont issus des 4ème et 5ème année (256). L’âge moyen à l’entrée dans le dispositif est de 22,7 ans. 47 % sont des étudiantes. La durée moyenne d’un CESP en odontologie est de 2,9 ans.

La région Grand Est se démarque, avec 26,5 % des contrats en cours. Elle est suivie par la région Hauts-de-France (13,8 %), l’Auvergne-Rhône-Alpes (12,7 %) et l’Ile-de-France (10,6 %). Aucun CESP n’a été attribué dans les régions Bourgogne-Franche-Comté, Centre-Val de Loire, Normandie et l’ensemble des DOM-TOM.

Un étudiants ayant signé un CESP reste-t-il dans la région dans laquelle il a signé ? Pas forcément. Depuis 2013, 65 étudiants ont signés en île-de-France. Or, constatait l’ARS en février 2019, seuls 11 bénéficiaires (17 %) se sont finalement installés dans la région, les autres ayant préféré d’autres horizons après avoir rempli leurs obligations (https://bit.ly/2EczgKy).

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Vie de la profession

Marcel Le Gall nous a quittés

C’est avec grande tristesse que nous vous annonçons le décès de Marcel Le Gall, survenu le 9 juillet, dans sa...
Vie de la profession

Ségur de la Santé : les étudiants en odontologie « en partie entendus »

Les revendications des étudiants en odontologie dans le cadre du « Ségur de la santé » ont été « en partie entendues par...
Vie de la profession

Bretagne : les urgences dentaires seront régulées par les SAMU centres 15

« L’organisation de la permanence des soins dentaires les dimanches et jours fériés mobilise désormais un chirurgien-dentiste régulateur au sein des...
Vie de la profession

Centres de santé dentaire : l’Assurance maladie veut faire le ménage !

Dans son rapport « Charges et produits » publié le 2 juillet, la CNAM s’interroge sur le développement important des centres...
Vie de la profession

Les centres de santé dentaire veulent-t-ils racheter des patientèles mises à mal par le Covid-19 ?

C’est un mail qui a fait sortir son destinataire, praticien libéral, de ses gonds… et il n’est pas le seul....
Vie de la profession

Les Français toujours aussi satisfaits de la qualité des soins dentaires

79 % des Français sont satisfaits de la qualité des soins prodigués par les chirurgiens-dentistes. Un étiage quasi identique depuis 2014 (entre 81 et...