L’aide financière de l’Assurance maladie est versée depuis début mai

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°20 - 20 mai 2020
Information dentaire

L’aide financière de l’Assurance maladie destinée à compenser les charges de fonctionnement des professionnels de santé libéraux conventionnés est versée sous forme d’un acompte depuis le début du mois de mai. Elle est calculée sur la base des informations que les professionnels doivent renseigner en ligne sur le portail AmeliPro.

L’aide n’est pas identique pour tous. Elle est personnalisée en tenant compte des revenus perçus pendant la période de confinement, des éventuelles aides perçues au titre d’autres dispositifs, comme le chômage partiel des salariés, et permet de couvrir le niveau moyen des charges fixes supportées par chaque professionnel (l’aide peut donc aller jusqu’à plusieurs milliers d’euros). Ce premier acompte couvre la période du 16 mars au 30 avril.

L’aide est calculée à partir d’un taux de charges fixes standardisé calculé par l’Assurance maladie pour la profession et d’informations individuelles à renseigner sur AmeliPro.

> Le taux de charges fixes est calculé à partir des montants moyens de charges fixes issues des données consolidées des « bénéfices non commerciaux » de 2017 (Drees).

> Les informations individuelles à renseigner sur AmeliPro sont :
– les montants 2019 des honoraires remboursables par l’assurance maladie et des honoraires à entente directe ;
– les montants éventuels des honoraires facturés ou à facturer entre le 16 mars et le 30 avril ;
– les autres revenus (chômage partiel, indemnités journalières, fonds de solidarité) perçus ou à percevoir.

Au final, le montant de l’indemnisation = [montant de mes charges fixes de référence – (part de mon activité actuelle qui contribue à financer ces charges fixes – autres rémunérations)].

Vous pouvez choisir le montant d’avance que vous souhaitez en fonction de vos besoins financiers et de l’estimation réalisée sur AmeliPro à partir des données renseignées. Cette avance s’élève au maximum à 80 % du montant de l’indemnisation calculée par le simulateur. L’acompte donnera lieu à régularisation une fois connues définitivement les pertes d’activité subies au cours de la crise. Un nouvel acompte pourra être sollicité à la fin de chaque mois. Les trois syndicats dentaires ont reçu une fiche pédagogique pour les praticiens et ont mis en place des guides et « calculettes » pour vous aider. Vous pouvez télécharger cette fiche pédagogique sur notre site internet.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

COVID-19

Covid-19 : les dentistes peuvent vacciner les moins de 12 ans

Un arrêté paru au Journal Officiel du 27 janvier autorise les chirurgiens-dentistes à administrer les vaccins contre le Covid-19 aux...
COVID-19

Une étude rassure sur la sécurité des vaccins à ARNm face aux risques cardiovasculaires chez les adultes

Les vaccins à ARNm sont sûrs vis-à-vis du risque d’évènement cardiovasculaire grave chez les adultes de moins de 75 ans,...
Exercice professionnel

L’Ordre diffuse un nouveau logo pour communiquer y compris sur les façades d’immeubles et enseignes lumineuses

Pour une « meilleure information du public et des patients », le Conseil national de l’ordre des chirurgiens-dentistes a créé un logo...
COVID-19

Covid-19 : l’Académie de médecine pousse le gouvernement à « franchir le pas » de l’obligation vaccinale

« La doctrine du passe vaccinal doit être clairement exposée et sincèrement défendue comme une obligation vaccinale, non déguisée, au même...
COVID-19

Covid-19 : l’obligation vaccinale des soignants intègre la dose de rappel au 30 janvier

La dose de rappel du vaccin contre le Covid-19, « est intégrée dans l’obligation vaccinale applicable aux personnels travaillant dans les...
Exercice professionnel

Un accord conventionnel pour développer les CPTS

Pour accélérer le déploiement des communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS), l’Assurance maladie et les principaux syndicats de professionnels de...