La prime Macron ferait replonger la Sécu

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°25 - 3 juillet 2019
Information dentaire

Le déficit de la Sécurité sociale « se creuserait » de nouveau en 2019, entre 1,7 et 4,4 milliards d’euros, selon le rapport de la Commission des comptes de la Sécurité sociale publié le 11 juin. A la fin de l’année dernière, le gouvernement annonçait un déficit au plus bas depuis 2001 (- 1,2 milliard d’euros) et anticipait un retour à l’équilibre pour 2019. Mais le ralentissement économique et la crise des gilets jaunes sont passés par là.

Pour la Commission, l’essentiel de ce dérapage provient « d’une croissance de la masse salariale soumise à prélèvements sociaux nettement inférieure à la prévision initiale ». Des 3,5 % de croissance de cette masse salariale pour 2019 espérés à l’automne, puis des 3,1 % attendus en avril, il ne resterait que 2,9 % en fin d’année.

Les exonérations de cotisation sur la prime Macron engendreraient un manque à gagner estimé à 1,7 milliard d’euros. L’exonération sur les heures supplémentaires appliquée depuis le 1er janvier et la baisse du taux CSG pour une partie des retraités coûteront « respectivement 1,2 et 1,5 milliard d’euros », estime la Commission des comptes.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Politique de santé

Centres de santé : « ne pas faire d’amalgame » demande la FNCS

Dans un communiqué du 30 avril, la Fédération nationale des centres de santé (FNCS) se « félicite » de la décision prise...
Politique de santé

Un questionnaire pour préparer l’arrivée des logiciels métiers

Le « Ségur du numérique en santé » est un programme de soutien de l’État au développement du numérique en santé. Il...
Politique de santé

SESAM-Vitale en chiffres

En 2023, 404 576 professionnels de santé libéraux ont facturé en SESAM-Vitale (contre 395 093 en 2022). 1,33 milliard de FSE (Feuilles de soins...
Politique de santé

Fraudes sociales : les centres de santé dans le viseur du gouvernement

« Pour la première fois, nous avons dépassé la barre des 2 milliards d’euros de fraude sociale détectée en une année », a annoncé...
Politique de santé

7,4 millions de bénéficiaires de la C2S

Depuis 2019, année de la fusion de la CMU-C et de l’ACS, les effectifs de la C2S, née de cette fusion, poursuivent leur progression...
Politique de santé

Lieux d’implantation des cabines de téléconsultation : la HAS fixe les règles

Après la polémique suscitée en novembre dernier, par la proposition de la SNCF de mettre en place dans 300 de...