La télémédecine bucco-dentaire récompensée

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°24 - 15 juin 2022
Information dentaire

La plateforme de télémédecine bucco-dentaire Lovis remporte le prix Silver Valley (20 000 €), récompensant les innovations françaises les plus prometteuses au service de l’avancée en âge de la population.

Cette start-up, créée en 2019 par notre confrère Charles Faroche, propose une interface numérique entre les EHPAD et les chirurgiens-dentistes. Elle offre la possibilité aux premiers d’établir des demandes de prise en charge à des praticiens en tenant compte, de la situation bucco-dentaire des patients (prédiagnostic) et de leur niveau de dépendance (mobilité, troubles cognitifs, besoin de sédation…) et selon le plateau technique disponible dans le cabinet (renseigné par le praticien).

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Politique de santé

Baisse des remboursements des soins dentaires

Après le décollage de 2021, les remboursements de soins dentaires atterrissent. Ils diminuent de 0,6 % sur les quatre premiers mois...
Politique de santé

Handicap et besoins spécifiques : vers la mise en place d’un annuaire de l’accessibilité des cabinets

« Parce que 75 % des personnes en situation de handicap abandonnent tout ou partie de leurs soins courants et que 53...
Politique de santé

« Mon espace santé » sur une application mobile

Lancé en février dernier, Mon espace santé, un espace numérique sécurisé et individualisé permettant à chaque Français de stocker ses...
Politique de santé

DMP européens

La Commission européenne a proposé le 3 mai d’harmoniser le format des dossiers médicaux numériques des pays de l’Union européenne, pour...
Politique de santé

L’e-prescription fait recette

Après presque deux ans d’expérimentation dans les départements du Maine-et-Loire, de la Saône-et-Loire et du Val-de-Marne, le GIE Sesam-Vitale a recensé 385 000 e-prescriptions...
Politique de santé

ROSP 2021 : 4 891 € par généraliste

En 2021, le montant moyen de la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) médecin traitant de l’adulte reste stable...