Les inégalités d’accessibilité aux chirurgiens-dentistes s’aggravent

  • Publié le . Paru dans n°41 - 29 novembre 2023
Information dentaire

Si, avec l’augmentation du nombre de chirurgiens-dentistes en exercice (+ 1 020 entre 2021 et 2022) l’accessibilité moyenne aux praticiens s’est améliorée passant de 59 ETP (équivalent temps plein) pour 100 000 habitants en 2021 à 59,9 en 2022, paradoxalement, les inégalités d’accessibilité ont fortement progressé en 2022 (+ 7 % en 1 an), montre la Drees dans une note publiée le 14 novembre.

En effet, l’écart entre l’accessibilité moyenne des 10 % de la population les mieux dotés en chirurgiens-dentistes et celle des 10 % les moins dotés est de 7,8 pour les chirurgiens-dentistes, score le plus important de toutes les professions de santé libérales. Ainsi, l’accessibilité moyenne des 10 % de la population les moins bien dotés passe à 14,7 ETP pour 100 000 habitants contre 15,3 en 2021, quand celle 10 % les mieux dotés s’élève à 113,9 ETP pour 100 000 habitants contre 111 en 2021.

En cause, comme le montait déjà les services statistiques du ministère de la santé en février dernier en dévoilant les résultats pour 2021, la forte concentration de l’activité dans les centres de santé dans les territoires les mieux dotés. Les nouveaux diplômés trouvant intérêt à exercer dans ces centres.

Pour arriver à ces résultats, la Drees applique un outil « d’accessibilité potentielle localisée » (APL). Il mesure l’adéquation territoriale entre l’offre et la demande de soins (hors hôpital) en tenant compte à la fois de la proximité et la disponibilité des professionnels de santé.

« Calculé au niveau de la commune, l’APL tient compte de l’offre et de la demande issues des communes environnantes, de façon décroissante avec la distance, explique-t-elle. Il intègre en outre une estimation du niveau d’activité des professionnels en exercice, sur la base des observations passées, ainsi que des besoins relatifs de soins de la population locale, sur la base des consommations de soins moyennes observées par tranche d’âge ».

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Vie de la profession

Nouvelle convention médicale

L’assurance maladie, les complémentaires santé et les syndicats médicaux ont signé le 4 juin une nouvelle convention médicale pour la période...
Vie de la profession

ADF 2024 : les inscriptions sont ouvertes

Les inscriptions au programme scientifique du Congrès de l’ADF 2024 sont ouvertes depuis le 10 juin. Nicolas Lehmann, son directeur scientifique,...
Vie de la profession

Création d’un double cursus « dentiste-ingénieur » à Saint-Etienne

L’École des Mines de Saint-Etienne proposera dès la rentrée 2024 une formation « dentiste-ingénieur », destinée aux étudiants en odontologie...
Vie de la profession

Activités et équipements des cabinets dentaires en 2023

En novembre et décembre 2023, l’UFSBD et le Comident, l’organisme qui rassemble les industriels du dentaire, ont lancé une enquête...
Vie de la profession

Remplacements partiels : précision de l’Ordre

À la suite de notre article concernant le souhait du Syndicat des femmes chirurgiens-dentistes (SFCD) de voir l’Ordre permettre la...
Vie de la profession

« Les praticiens engagent leur responsabilité en utilisant des dispositifs médicaux non conformes »

La sécurité et la qualité de soins étaient au cœur du débat clôturant l’assemblée générale du Comident le 30 mai...