Les résultats nets moyens des cabinets dentaires sont en hausse de 8,4 % en 2018

  • Publié le .
Information dentaire

Un cabinet dentaire a dégagé en 2018 un résultat net moyen de 122 058 €, en hausse de 8,4  % par rapport à 2017. Son résultat d’exploitation moyen était de 325 236 €, selon les données de l’Observatoire Fiducial des chirurgiens-dentistes publié le 19 septembre.

Pour réaliser cette étude, Fiducial qui propose des services d’expertise comptable, d’audit, de conseil financier et de gestion de patrimoine, a composé un panel de 400 cabinets dentaires majoritairement situés en zone urbaine (62 %) employant 1,2 salarié.

Les praticiens qui y exercent sont essentiellement des hommes (63 %) de 52 ans en moyenne avec une durée hebdomadaire moyenne de travail de 4,6 jours. Seulement 6 % exercent en société (dont les SEL 2%). La patientèle est composée essentiellement d’actifs (56 %) et de retraités (26 %). Les soins conservateurs représentent 70 % des actes en moyenne.

L’Observatoire distingue sept subdivisions de chiffres d’affaires évoluant par tranche de 50 k€. Le plus important poste de charges est constitué par les achats de fournitures dentaires et de prothèses. Cela représente en moyenne 19 % des recettes mais grimpe jusqu’à 22 % pour la tranche des cabinets situés entre 300 et 350 K€.

Plus précisément, les seules fournitures dentaires représentent en moyenne 6,50 % des recettes et les achats de prothèses 12,6 % (jusqu’à 14 % pour les structures entre 350 et 450 K€).

Parmi les charges externes (14 % des recettes) se trouvent les loyers qui s’élèvent en moyenne à 1 025 € mensuels, de 955 € dans les villes de moins de 20 000 habitants à 1 239 € dans les grandes villes (+ de 100 000 habitants), les remboursements d’emprunts (3 756 € sur l’année 2018 en moyenne) et les investissements annuels : 5 566 €. Les charges de personnel mobilisent 10 % des recettes et les cotisations (obligatoires et facultatives) 11 %, soit 36 481 € par an en moyenne.

Téléchargez l’Observatoire-des-chirurgiens-dentistes-2019

 

Revenus des praticiens : 101 477 ou 122 058 € ?

Les revenus (bénéfices) 2018 des chirurgiens-dentistes libéraux sont en hausse de 2,9 % à 101 477 € selon un tableau publié par les Associations de gestion agréée des professions de santé (AGAPS) le 25 septembre (voir ci-dessous).
Ils ont dégagé 274 134 € de recettes pour un taux de charges de 61,8 %.

Des chiffres sensiblement différents de ceux de Fiducial : 122 058 € de bénéfices pour des recettes de 325 236 € avec un taux de charges de 62 % (lire plus haut). Pourquoi cette différence ? Sans doute parce que l’étude Fiducial s’appuie sur les résultats de 400 cabinets dentaires seulement quand les AGAPS recensent les données de plusieurs milliers d’entre eux.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Exercice professionnel

Peut-on refuser de prendre en charge une « urgence » au cabinet dentaire ?

Situation – Je travaille du lundi au samedi dans mon cabinet, de 8 heures à 21 heures. Et, si j’aime...
Exercice professionnel

Article réservé à nos abonnés Le cabinet dentaire et le droit du travail en période de crise sanitaire

1. Un chirurgien-dentiste peut-il contraindre ses salariés à prendre leur température ? Non. Selon la Cnil (voir publication du 6 mars 2020),...
Exercice professionnel

Article réservé à nos abonnés Revenus professionnels, la belle année 2018

Selon les statistiques de la caisse de retraite (CARCDSF) portant sur 37 938 revenus déclarés (ODF et autres spécialités comprises), le revenu...
COVID-19 Exercice professionnel

L’aide financière de l’Assurance maladie est versée depuis début mai

L’aide financière de l’Assurance maladie destinée à compenser les charges de fonctionnement des professionnels de santé libéraux conventionnés est versée...
Exercice professionnel

Les fonds des contrats Madelin pourront être débloqués pour cause de crise sanitaire

Nous allons donner l’autorisation à tous les indépendants qui le souhaitent de débloquer leurs réserves d’épargne-retraite sur les fonds Madelin...
Exercice professionnel

Suppression des charges des TPE : la mesure qui échappe à la profession

Le 4 mai, le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a annoncé la suppression « des charges sociales des...