Les substituts nicotiniques sont de plus en plus prescrits par les chirurgiens-dentistes

  • Publié le .
Information dentaire

Les chirurgiens-dentistes, quotidiennement confrontés aux méfaits du tabac, font partie des professionnels de santé les mieux placés pour repérer le tabagisme de leurs patients et les conseiller sur l’arrêt du tabac. Depuis 2016, ils ont la possibilité de prescrire des traitements de substitution nicotiniques (gommes, patchs, pastilles…). Et c’est ce qu’ils font de plus en plus, souligne le rapport « Charges et produits » de la CNAM à paraître prochainement.

Ils étaient 871 praticiens à l’avoir fait en 2017, puis 2 095 en 2018 et 3 529 en 2019 ! C’est mieux que les sages-femmes et les kinés à qui ce droit de prescription a été autorisé la même année. Près de 5 300 patients ont profité en 2019 d’une prescription d’un chirurgien-dentiste (soit 1,5 patient en moyenne par praticien).

Selon le rapport de la CNAM, le nombre de « nouveaux » prescripteurs (infirmiers, kinés, chirurgiens-dentistes et sages-femmes) a quasiment doublé en 2019 (+ 5 000 environ, soit + 77 %). Ils représentent désormais 12 % des près de 100 000 professionnels de santé prescripteurs de substituts. En 2019, 1,05 millions d’assurés ont eu au moins un remboursement de substituts nicotiniques dans l’année (+ 52 % en un an) pour un coût de 55 millions d’euros. Depuis 2015, le nombre de bénéficiaires a été multiplié par 5,6.

L’efficacité des substituts nicotiniques est largement démontrée : selon une méta-analyse regroupant plus de 64 000 patient(e)s, issus de 131 études, ils augmentent de moitié le taux de sevrage à 6 mois des fumeurs d’un paquet par jour en moyenne. Ils sont remboursés sur prescription à 65 % par l’Assurance maladie.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Exercice professionnel

Un patient handicapé exhibitionniste

Situation Avec mon assistante, j’accueille un patient de 54 ans souffrant d’un handicap mental modéré. Alors que je l’installe sur le fauteuil...
Exercice professionnel

Forte baisse du nombre des litiges en lien avec une année tronquée

Comme le souligne Patrick Marchand, chirurgien-dentiste conseil de la mutuelle, la fermeture des cabinets lors du premier confinement, conduisant à...
Exercice professionnel

Mon entreprise après la crise

L’Institut des entreprises de professions libérales (IEPL) et l’Observatoire prospectif des métiers et des qualifications dans les professions libérales (OMPL)...
Exercice professionnel Santé publique

Retour vers le mercure avec Esteban

Le mercure est toxique pour les humains et les écosystèmes. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) le classe parmi les...
Exercice professionnel

Article réservé à nos abonnés Liberté d’opinion et d’expression au cabinet

Situation À chaque élection, il se trouve toujours un patient qui oriente la discussion sur ses opinions politiques. Citoyen engagé,...
Exercice professionnel

Demande d’informations sur l’état de santé du praticien

Situation – À chacun de mes patients, je soumets ou demande le renouvellement d’un questionnaire médical. – La crise sanitaire...