Lumière sur le projet PEPS

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°9 - 10 mars 2021 (page 78-80)

1. Les praticiens volontaires participants et les porteurs du projet lors de la première rencontre en septembre 2019.

Information dentaire

Retour sur une expérimentation pionnière créée sur mesure pour les chirurgiens-dentistes libéraux de Bretagne : l’intégration d’une démarche écoresponsable promotrice de santé environnementale au cœur du cabinet dentaire.

>> Dr Gendronneau, Saint-Etienne-en-Cogles (35), en association, avec 2 assistantes

Le projet

Original et pionnier

L’Union Régionale des Chirurgiens-Dentistes Libéraux de Bretagne (URPS CDLB) est à l’initiative d’une expéri­mentation pionnière dans le secteur de la santé de ville. Menée de septembre 2019 à juin 2020, son objectif était de proposer à plusieurs praticiens un accompagnement à la mise en œuvre au sein de leur cabinet dentaire d’une démarche écoresponsable.

Cette action s’inscrit dans le cadre des nombreux rôles que les URPS ont à jouer. Elle répond à la nécessité, objectivée dans les Plans Nationaux Santé Environnement (PNSE) successifs, de sensibiliser et de former l’ensemble des professionnels de santé aux enjeux de santé et environnement.

Un scénario sur mesure

La feuille de route était d’étudier et de créer les conditions et les outils nécessaires pour débuter et développer la dynamique vertueuse qu’est l’intégration d’une démarche écoresponsable au sein des acti­vités de gestion et de pratique clinique.

Huit volontaires, les « Praticiens et Cabinets Pilotes » (PCP), ont été recrutés par le biais d’une enquête menée par l’URPS CDLB et la réalisatrice du projet, le Dr Alice Baras. Avec leurs équipes, ils ont relevé le défi d’intégrer à leurs pratiques des gestes et des réflexions propres à maîtriser l’impact environnemental de leurs cabinets.

Une première rencontre

Un premier temps fort de formation, de présentation des outils proposés et d’échanges entre les praticiens a eu lieu en septembre 2019 (fig. 1). Chacun des PCP a ensuite bénéficié de l’évaluation personnalisée de ses pratiques en termes d’impact écologique et d’environnement professionnel quotidien. Ils se sont alors fixés des objectifs relatifs aux thèmes auxquels ils étaient les plus sen­sibles, parmi lesquels :

  • le management et la communication à développer pour porter la démarche au sein du cabinet et au-delà ;
  • les économies d’énergie…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Exercice professionnel

Orthodontie : vers la fixation d’honoraires limites de facturation ?

Dans son rapport « Charges et produits 2023 » publié le 13 juillet, l’assurance maladie s’interroge sur la possibilité d’engager...
Exercice professionnel

François Arnault, président de l’Ordre des médecins

Le Dr François Arnault (ORL), 70 ans, a été élu président du Conseil national de l’Ordre des médecins le 22 juin. Il fait de l’accès aux...
Exercice professionnel

Help ! nouveau service d’aide aux libéraux de l’URSSAF

Help ! est le nom de la nouvelle offre de service de l’Urssaf auprès des professions libérales, chefs d’entreprises, artisans et...
Exercice professionnel

Article réservé à nos abonnés Mon patient ne peut plus régler sa prothèse

Situation – « Docteur, ma femme m’a quitté », – « Docteur ma maison est squattée », – « Docteur mon fils est hospitalisé...
Exercice professionnel

Réduire l’empreinte carbone des soins dentaires

La Fédération Dentaire Internationale (FDI) publie en français son infographie sur « l’empreinte carbone de la santé bucco-dentaire » et invite les...
Exercice professionnel

Indemnités journalières : dysfonctionnements en série pour les libéraux de santé selon l’UNPS

Depuis le 1er juillet 2021 les professionnels de santé libéraux disposent d’indemnités journalières (IJ) pour cause de maladie ou d’accident....