Mal de dos

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°33 - 2 octobre 2019
Information dentaire

« Pour que le mal de dos s’arrête, mieux vaut ne pas s’arrêter. » L’Assurance maladie relance sa campagne d’information sur la lombalgie initiée en 2017 dans le but « de lutter contre les fausses croyances relatives au mal de dos et de développer de nouveaux comportements ».

Elle s’adresse aussi aux employeurs pour qu’ils fassent passer le message : « En cas de mal
de dos, les activités de la vie quotidienne, y compris professionnelles, sont bénéfiques pour le dos. »

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Relèverez-vous #LeDéfiDeJanvier ?

Le « Mois sans alcool » aura bien lieu au mois de janvier. Il ne sera pas organisé par Santé Publique France comme...
Santé publique

Mise en garde contre le mésusage du protoxyde d’azote

Le ministère de la Santé alerte sur le mésusage du protoxyde d’azote. « On observe depuis quelques mois des consommations répétées,...
Santé publique

1000 € par an : restes à charges invisibles

« Le montant réel des restes à charge en santé reste sous-évalué », s’alarme France Asso Santé dans un communiqué du 25...
Santé publique

Violences conjugales : les annonces du Grenelle, l’appel de la HAS

Ce matin (25 novembre), après deux mois et demi de concertation le Premier Ministre, Edouard Philippe, a présenté à l’occasion...
Santé publique

L’acétate de vitamine E serait en cause dans les pneumopathies

Les Centres de prévention et de contrôle des maladies (CDC) américains estiment, le 14 novembre, avoir trouvé le dénominateur commun...
Santé publique

Nous consommons toujours trop d’antibiotiques

Même si la tendance se stabilise, la France maintient un niveau trop élevé de consommation d’antibiotiques, alerte Santé publique France...