Peine de prison confirmée pour Lionel Guedj

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°37 - 1 novembre 2023
Information dentaire

La cour d’appel d’Aix-en-Provence a confirmé, vendredi 20 octobre, la peine infligée à Lionel Guedj en première instance : huit ans de prison pour « escroquerie », « faux » et « violences volontaires » commises entre 2006 et 2012, ayant entraîné une mutilation sur la plupart des quelque 350 patients/plaignants.

Il a dévitalisé près de 4 000 dents saines pour poser des bridges. Il est maintenu en détention. La peine de son père, Jean-Claude Guedj, est également confirmée : cinq ans de prison fermes. Considéré comme coauteur des faits, il comparaissait libre mais est désormais lui aussi emprisonné.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Exercice professionnel

Acide hyaluronique : encadrement plus strict des produits injectables

Un décret publié au Journal officiel du 31 mai soumet à prescription les dispositifs médicaux à base d’acide hyaluronique injectable....
Exercice professionnel

Cybersécurité : le « pack » de BpiFrance

Face aux cyberattaques croissantes, BpiFrance, banque publique d’investissement française, dont la mission est le financement et le développement des entreprises, propose...
Exercice professionnel

Article réservé à nos abonnés Dans quels cas un chirurgien-dentiste doit-il alerter la police ?

Situation – Une femme se présente sans rendez-vous à mon cabinet. Elle est blessée par une arme à feu au niveau de...
Exercice professionnel

Sécurité des professionnels de santé : les Ordres de santé soutiennent la proposition de loi

Alors que la proposition de loi visant à renforcer la sécurité des professionnels de santé, adoptée en première lecture à...
Exercice professionnel

Endocardite infectieuse : mise a jour de la HAS

La Haute autorité de santé (HAS) a mis à jour le 14 avril les recommandations aux chirurgiens-dentistes concernant la « Prise en charge...
Exercice professionnel

CNIL et santé

Sur 16 433 plaintes enregistrées par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) en 2023 (+ 35 % par rapport à 2022), 3 %...