Plan Buzyn pour les urgences : inclure les chirurgiens-dentistes

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°32 - 25 septembre 2019
Information dentaire

En dévoilant le 9 septembre un plan de douze mesures visant à réformer les services d’urgences sur trois ans, pour un budget de 750 millions d’euros, Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, s’est attirée les foudres de plusieurs syndicats de médecins, mais aussi des Chirurgiens-dentistes de France (Les CDF).

Dans un communiqué du 13 septembre, le syndicat regrette « que les syndicats de chirurgiens-dentistes libéraux n’aient pas été associés au pacte de refondation des urgences, alors qu’ils ont depuis longtemps mis en place un service de garde les dimanches et les jours fériés ». De ce fait, les chirurgiens-dentistes désengorgent les hôpitaux, assurent des soins d’urgence moins coûteux qu’à l’hôpital et réalisent des actes que ne peuvent pas effectuer les médecins libéraux.

Les CDF souhaitent que la profession soit incluse dans ce plan et « réclament une reconnaissance financière pour la prise en charge des soins non programmés et une revalorisation de la consultation d’urgence et des jours d’astreinte ».

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Politique de santé

CMU-C + ACS = la « Complémentaire santé solidaire »

Instaurée par la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2019, la fusion de la CMU-C avec l’Aide à...
Politique de santé

Avulsion des 3e molaire : Les CDF pour l’égalité chirurgiens-dentistes stomatologistes

Les CDF réclament l’égalité de traitement avec les médecins stomatologistes dans l’avulsion des troisièmes molaires. Dans un communiqué du 2 octobre, le syndicat...
Politique de santé Santé publique

Violences conjugales : repérer et agir

Dans le cadre du « Grenelle contre les violences conjugales » ouvert par le gouvernement début septembre, la Haute autorité de santé (HAS) a publié...
Politique de santé

#MoisSansTabac, l’Ordre mobilise

Pour le #MoisSansTabac qui débutera le 1er novembre, l’Ordre national des chirurgiens-dentistes appelle, dans un communiqué du 4 octobre, l’ensemble...
Politique de santé

Paracétamol et AINS repassent derrière le comptoir

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) souhaite que, dès janvier 2020, le paracétamol et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ne soient plus...
Politique de santé

Avulsion des 3es molaires : recommandations de la HAS

Parce que « décider de la pertinence de l’avulsion des 3es molaires n’est pas toujours évident, tout comme adopter les modalités...