Recertification sur ordonnance

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°15 - 17 avril 2019
Information dentaire

Dans la loi de santé adoptée à l’Assemblée nationale le 26 mars et désormais en première lecture au Sénat, les députés ont élargi la notion de recertification aux autres professions de santé dotées d’un Ordre : sage-femme, pharmacien, infirmier, masseur-kinésithérapeute et pédicure-podologue et chirurgien-dentiste.

Mais c’est par voie d’ordonnance que le gouvernement en définira les modalités : les conditions de sa mise en œuvre et de son contrôle, les organismes qui en seront chargés, les conséquences de la méconnaissance de cette procédure ou de l’échec à celle-ci… Il pourrait s’appuyer sur un rapport de Serge Uzan, doyen honoraire de la Faculté de médecine Sorbonne, publié en novembre 2018.

Celui-ci prône une recertification tous les six ans, « qui ne constitue ni un exercice de contrôle, ni un examen remettant en cause les diplômes acquis », fondée principalement sur le parcours de développement professionnel continu (DPC) réalisé, la preuve d’une activité professionnelle « maintenue » se préoccupant de la gestion et de la prévention des risques, de la qualité et la sécurité des soins et l’absence de « signaux négatifs » tels que condamnation, interdiction d’exercice, sinistralité, insuffisance professionnelle, etc.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Politique de santé

Complémentaires santé : toujours 20 % de frais de gestion

En 2018, comme en 2017, les organismes reversent aux assurés 80 % de leurs cotisations sous forme de prestations. Les contrats...
Politique de santé

Taux de recours aux cabinets dentaires dans les Pays-de-la-Loire

Dans les Pays-de-la-Loire, 47 % des personnes âgées de 55 ans et plus ont eu au moins un recours à des...
Politique de santé

7 millions de personnes couvertes par les minima sociaux

Fin 2018, 4,25 millions de personnes sont allocataires d’au moins un des neuf minima sociaux existant en France, soit une hausse...
Politique de santé

L’homéopathie à 15 % au 1er janvier 2020

Un arrêté publié au Journal officiel du 26 novembre abaisse le taux du remboursement de l’homéopathie par l’Assurance maladie de 30 % à...
Politique de santé

Naissance du « Health Data Hub »

Le « Health Data Hub » est officiellement né le 2 décembre. Il s’agit d’une plateforme de données de santé (essentiellement celles du...
Politique de santé

Papillomavirus : vaccination pour tous ?

En Europe, en 2018, le nombre annuel de nouveaux cas de cancers dus aux papillomavirus humains (HPV) est estimé à...