Réforme des retraites : les libéraux poursuivent le dialogue mais sous conditions

  • Publié le .
Information dentaire

Si, à ce stade, « la réforme, en plus de son manque de clarté reste inacceptable pour les professions libérales », l’Union nationale des professions libérales (UNAPL), organisation qui regroupe 62 organisations syndicales (dont Les CDF et l’UD), a décidé, le 9 janvier, de poursuivre le dialogue avec le gouvernement mais sous conditions.

Objectif : préserver une marge d’autonomie dans la gestion du futur régime. Le gouvernement ayant déjà lâché du lest pour certaines professions comme les pilotes, pourquoi pas les libéraux ? « Les régimes autonomes de retraite obligatoires de base et complémentaire des professions libérales sont à l’équilibre. Ils ont prévu l’avenir en constituant des réserves et ils contribuent largement à la solidarité nationale sans coûter un centime aux contribuables, rappelle l’UNAPL. Tout cela n’a été possible que grâce à l’effort individuel et collectif des professionnels libéraux ».

Mobilisation générale
Pour que les libéraux restent à la table des négociations, le gouvernement devra concrétiser « dans les prochains jours » quatre conditions, « qui constituent un minimum requis pour limiter les impacts néfastes de cette réforme ».

1/ permettre aux caisses de retraite professionnelles d’instaurer un dispositif obligatoire de retraite complémentaire ;

2/ inscrire dans la loi un taux d’abattement a minima d’un tiers de l’assiette pour le calcul des cotisations ;

3/ garantir le sort des réserves, qui ne pourront « en aucun cas » être reversées à un pot commun, mais restées à disposition des professions qui les ont constituées ;

4/ inscrire dans la loi une représentation spécifique des professions libérales, dans la structure de gouvernance du régime universel.

Si le gouvernement ne respecte pas ces conditions l’UNAPL « appellera tous les professionnels libéraux à une mobilisation générale sous toutes ses formes. »

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Vie de la profession

Le SFCD plaide pour la possibilité d’organiser des « remplacements temporaires partiels »

Aujourd’hui, le remplacement du chirurgien-dentiste libéral, quelle que soit sa durée, doit correspondre à une interruption complète et effective de...
Vie de la profession

Commandez des blouses, soutenez l’AOI

Du 27 mai au 2 juin, l’entreprise Happyblouse, spécialisée dans la vente de tenue médicale, reverse 10 % du montant de chaque commande à l’AOI...
Vie de la profession

Il faut 11 jours pour obtenir un rendez-vous chez le dentiste

Le délai médian pour obtenir un rendez-vous avec un chirurgien-dentiste est de 11 jours en France métropolitaine, montre une étude...
Vie de la profession

Mission humanitaire à Madagascar : des étudiants parisiens lancent un appel aux dons

« Smile for Mada », créée par des étudiants parisiens en chirurgie dentaire, est une association à vocation humanitaire. Elle...
Vie de la profession

Les étudiants en santé veulent en finir avec la réforme PASS/LAS

81 % des étudiants en première année de médecine se disent plus stressés que jamais, 43 % ressentent un stress...
Vie de la profession

Brossage et hygiène bucco-dentaire : les recommandations de la FDI

La FDI publie le 29 avril des recommandations de bonnes pratiques concernant le brossage des dents et l’hygiène bucco-dentaire. Elle...