Réforme des retraites : les libéraux poursuivent le dialogue mais sous conditions

  • Publié le .
Information dentaire

Si, à ce stade, « la réforme, en plus de son manque de clarté reste inacceptable pour les professions libérales », l’Union nationale des professions libérales (UNAPL), organisation qui regroupe 62 organisations syndicales (dont Les CDF et l’UD), a décidé, le 9 janvier, de poursuivre le dialogue avec le gouvernement mais sous conditions.

Objectif : préserver une marge d’autonomie dans la gestion du futur régime. Le gouvernement ayant déjà lâché du lest pour certaines professions comme les pilotes, pourquoi pas les libéraux ? « Les régimes autonomes de retraite obligatoires de base et complémentaire des professions libérales sont à l’équilibre. Ils ont prévu l’avenir en constituant des réserves et ils contribuent largement à la solidarité nationale sans coûter un centime aux contribuables, rappelle l’UNAPL. Tout cela n’a été possible que grâce à l’effort individuel et collectif des professionnels libéraux ».

Mobilisation générale
Pour que les libéraux restent à la table des négociations, le gouvernement devra concrétiser « dans les prochains jours » quatre conditions, « qui constituent un minimum requis pour limiter les impacts néfastes de cette réforme ».

1/ permettre aux caisses de retraite professionnelles d’instaurer un dispositif obligatoire de retraite complémentaire ;

2/ inscrire dans la loi un taux d’abattement a minima d’un tiers de l’assiette pour le calcul des cotisations ;

3/ garantir le sort des réserves, qui ne pourront « en aucun cas » être reversées à un pot commun, mais restées à disposition des professions qui les ont constituées ;

4/ inscrire dans la loi une représentation spécifique des professions libérales, dans la structure de gouvernance du régime universel.

Si le gouvernement ne respecte pas ces conditions l’UNAPL « appellera tous les professionnels libéraux à une mobilisation générale sous toutes ses formes. »

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Vie de la profession

Nouveau bureau du CNPS

François Blanchecotte, président du Syndicat des biologistes (SDB), a été reconduit à la présidence du Centre national des professions de santé (CNPS)...
Vie de la profession

Hommage à Gérard Braye

Gérard Braye nous a quittés le 10 décembre dernier. Confrère discret et toujours bienveillant, il fut l’un de nos plus avisés...
Vie de la profession

Réforme des retraites : pas de « hold-up » sur les cotisations mais les libéraux restent inquiets

Rien n’y fait. Après de multiples réunions de concertation profession par profession ces dernières semaines, les libéraux, notamment les libéraux...
Vie de la profession

Moral des chirurgiens-dentistes : l’embellie

Après plusieurs années de morosité et de pessimisme, les professionnels de santé dans leur ensemble, et les chirurgiens-dentistes en particulier,...
Vie de la profession

Frédéric Duchemin : « j’ai déjà envie de repartir » !

Notre confrère, Frédéric Duchemin, va pouvoir reprendre une activité normale. Le dentiste-navigateur normand a bouclé mi-novembre la mythique Transat Jacques-Vabre...
Vie de la profession

Les étudiants mitigés face à la réforme des études de santé

Après la publication le 5 novembre dernier du décret relatif à « l’accès aux formations de médecine, de pharmacie, d’odontologie et...