Substances psychoactives chez les jeunes : moins de tabac, autant d’alcool, et plus de cannabis

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°34 - 9 octobre 2019
Information dentaire
« En dix ans, le nombre d’adolescents de 17 ans déclarant n’avoir jamais consommé d’alcool, de tabac et de cannabis a augmenté, passant de 5,1 % en 2008 à 11,7 % en 2017 », relève Santé publique France (SPF) le 25 septembre. L’Agence publie avec l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) un état des lieux des niveaux de consommation chez les adolescents et les jeunes adultes.

Tabac. La prévalence du tabagisme quotidien des 18-24 ans a largement diminué, passant de 44,9 % en 2000 à 35,3 % en 2017 pour les garçons. Et même de 39,7 % à 28,8 % sur la même période pour les filles. Une baisse du tabagisme quotidien chez les collégiens et les lycéens est aussi récemment observée. L’usage quotidien de tabac parmi les élèves de quatrième et troisième est passé de 11,8 % à 8,9 % entre 2010 et 2014.

Alcool. Là aussi, plusieurs indicateurs de consommation (expérimentation, ivresse, consommation régulière, alcoolisation ponctuelle importante (API)) sont à la baisse parmi les adolescents. La part d’expérimentateurs d’alcool parmi les collégiens et lycéens entre 2014 et 2018 et passé de 64,4 % à 60 %. Pour les jeunes majeurs, la consommation d’alcool semble se stabiliser : la part de 18-24 ans déclarant au moins une API par semaine ou au moins 10 ivresses au cours de l’année reste similaire entre 2014 et 2017.

Cannabis. « Les expérimentations de cannabis commencent à diminuer », selon SPF. Entre 2014 et 2017, les consommations de cannabis chez les collégiens ont diminué de 9,8 % à 6,7 %. Pour les lycéens, les constats sont similaires. En 2017, environ 39,1 % des adolescents âgés de 17 ans déclarent avoir déjà fumé du cannabis contre 50,2 % en 2002, et l’usage régulier de cannabis est passé de 9,2 % à 7,2 % entre 2014 et 2017. À l’inverse, les jeunes de 18-25 ans sont environ 27 % à consommer du cannabis au cours de l’année en 2017 contre 23 % en 2010.

« Amis aussi la nuit »

Santé publique France lance une campagne de prévention et de réduction des risques de consommation d’alcool et de cannabis en contexte festif. Baptisée « Amis aussi la nuit » elle veut replacer l’amitié au cœur des bonnes pratiques. Car selon plusieurs études, l’amitié entre jeunes serait un facteur de protection pour réduire les risques immédiats liés aux consommations importantes de substances psychoactives. La campagne met en parallèle deux moments d’une même soirée : le début de la soirée qui se passe bien car les consommations sont « maîtrisées » et le moment où ça tourne mal pour un personnage à cause d’une consommation excessive. « Prendre soin de ses amis, c’est le faire aussi la nuit », conclut le spot diffusé jusqu’à la fin octobre.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

International Santé publique

Dans 30 ans, l’obésité pourrait entraîner un recul de l’espérance de vie de trois ans

Plus de la moitié de la population est aujourd’hui en surpoids dans 34 des 36 pays membres de l’Organisation de coopération...
Politique de santé Santé publique

Violences conjugales : repérer et agir

Dans le cadre du « Grenelle contre les violences conjugales » ouvert par le gouvernement début septembre, la Haute autorité de santé (HAS) a publié...
Santé publique

L’espérance de vie en bonne santé à 65 ans progresse encore

En 2018, l’espérance de vie à la naissance atteint 85,3 ans pour les femmes et 79,4 ans pour les hommes, en très légère progression...
Santé publique

Mal de dos

« Pour que le mal de dos s’arrête, mieux vaut ne pas s’arrêter. » L’Assurance maladie relance sa campagne d’information sur la lombalgie initiée en 2017 dans le but « de...
Santé publique

Le Nutri-Score, plat de résistance du programme nutrition santé

Le Nutri-Score, ce repère graphique qui synthétise le score nutritionnel des aliments sur une échelle de 5 couleurs (du vert...
Santé publique

Des fonds pour Océan Dentiste

Le bateau Océan Dentiste, équipé d’un fauteuil dentaire, va de port en port, s’arrête dans les écoles pour faire de la...