Aspect clinique et traitement des fractures coronaires de la dent permanente

  • Par
  • Publié le . Paru dans Réalités Cliniques n°3 - 15 septembre 2021 (page 200-208)
Information dentaire
Les fractures coronaires sont des traumatismes fréquents, surtout au niveau des dents maxillaires. Elles provoquent un problème tant esthétique que biologique, notamment lors d’une exposition du tissu pulpaire. Les composites directs ou le recollage du morceau de dent fracturée sont des solutions de choix pour répondre efficacement à cette problématique, qu’ils soient réalisés en urgence ou différés de quelques jours. En cas d’effraction pulpaire, une thérapeutique spécifique doit être réalisée à l’aide de ciment tricalcique. Un suivi postopératoire rigoureux doit être effectué.

Les fractures coronaires du secteur incisif représentent les traumatismes les plus fréquemment rencontrés dans notre pratique quotidienne. Les incisives maxillaires sont les plus exposées [1-3]. Une fracture de ces dents provoque un problème tant esthétique que biologique, avec un réel impact psychologique sur le patient. Elle est aussi source de stress pour le praticien, qui doit recevoir les patients rapidement, dans un emploi du temps souvent chargé. Ces traumatismes peuvent intéresser l’émail, le tissu amélo-dentinaire mais aussi la pulpe lorsqu’il y a une exposition pulpaire. En fonction de la situation clinique, ces fractures peuvent être traitées suivant différentes techniques et avec différents matériaux [4,5]. Nous allons, dans cet article, présenter les différentes situations cliniques qui peuvent s’offrir à nous et détailler les protocoles cliniques correspondants.

Les traumatismes dentaires au niveau coronaire sont des urgences que l’on doit recevoir rapidement en consultation, compliquant souvent la gestion du cabinet. Ces actes d’urgences doivent répondre au cahier des charges de la dentisterie contemporaine en priorisant la biologie (préservation pulpaire et économie tissulaire), au détriment parfois de l’esthétique (fig. 1). Leur exécution est rendue complexe par la gestion de l’anxiété du patient traumatisé (souvent jeune), mais aussi parfois de celle des parents. De plus, un temps devra être consacré à la rédaction d’un certificat initial et à la prise de rendez-vous de contrôle.

Fêlures

Les fêlures sont des fractures incomplètes ou des craquements de l’émail sans perte de substance dentaire. Aucun traitement ni suivi n’est nécessaire, sauf en cas de luxation ou de fracture radiculaire [5]. À défaut, un composite peut être placé sur la fêlure en cas de sensibilités ou pour éviter des colorations [4].

Fractures de l’émail

Ce traumatisme intéresse uniquement…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Critères de choix des matériaux dans la restauration de dents antérieures dyschromiées

Situation thérapeutique Présentation du cas (fig. 1 et 2) Une patiente de 55 ans se présente pour une prise en charge esthétique...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Certificat médical initial (CMI) et aspects médico-légaux

Une lésion dentaire traumatique est un problème de santé dentaire publique de par sa fréquence, sa survenue à un jeune...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés La contention en traumatologie dentaire aujourd’hui : points clés

La meilleure compréhension des processus de guérison du parodonte, de la pulpe et de l’os alvéolaire et le rôle principal...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Expulsion traumatique des dents permanentes : gérer l’urgence et aborder les complications

L’expulsion est le traumatisme le plus sévère n’impliquant pas uniquement le tissu pulpaire mais également le ligament parodontal pouvant plus...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Les traumatismes des incisives maxillaires permanentes immatures en 7 questions

Les traumatismes alvéolo-dentaires surviennent très fréquemment durant l’enfance. Les dents les plus touchées sont en général les dents antérieures, et...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Traumatologie de la dent temporaire, les bons réflexes à adopter

Les traumatismes chez le jeune enfant sont fréquents et les conséquences pour les dents temporaires voire les germes sous-jacents sont...