Expulsion traumatique des dents permanentes : gérer l’urgence et aborder les complications

  • Par
  • Publié le . Paru dans Réalités Cliniques n°3 - 15 septembre 2021 (page 210-220)

1. Enfant de 7 ans et demi : expulsion 11 et 21.

Information dentaire
L’expulsion traumatique des dents permanentes est le traumatisme alvéolo-dentaire le plus sévère et représente une urgence clinique absolue. Seul un traitement rapide et adéquat permet d’obtenir le meilleur pronostic possible pour la ou les dents traumatisées. Le praticien se doit d’être préparé à donner les conseils appropriés pour en permettre la réimplantation sur le site de l’accident. En cas d’impossibilité la ou les dents doivent être placées dans un milieu de conservation adéquat afin d’éviter l’apoptose des cellules pulpaires et parodontales. En s’appuyant sur les dernières recommandations de l’IADT de 2020 et sur une bibliographie récente, cet article permettra au praticien de comprendre et de réaliser les actes thérapeutiques nécessaires à la prise en charge de ce traumatisme selon les données acquises de la science.

L’expulsion est le traumatisme le plus sévère n’impliquant pas uniquement le tissu pulpaire mais également le ligament parodontal pouvant plus ou moins se déshydrater en fonction du temps extra-alvéolaire à sec, et représente donc une urgence cruciale.

Le pronostic est directement lié à la prise en charge sur le lieu de l’accident, ou rapidement après celui-ci. Le succès de la réimplantation nécessite des gestes d’urgences appropriés ainsi qu’un protocole de suivi à court et moyen terme rigoureux. Une étude récente [1] a montré que les dents réimplantées ont un taux de survie supérieur lorsque les consignes de l’IADT ont été bien respectées. Une revue systématique de la littérature en 2019 [2] confirme que les recommandations de l’IADT de 2012 sont la référence à suivre. Ces recommandations ont été mises à jour en 2020.

L’enjeu d’une prise en charge adéquate est d’autant plus capital que ce traumatisme survient à un moment critique de la croissance cranio-faciale et de l’intégration psycho-sociale [3].

Épidémiologie

La prévalence des traumatismes alvéolo-dentaires (TAD) en denture permanente est de l’ordre de 22 % à 14 ans. Une revue systématique de la littérature met en évidence que 25 % des enfants scolarisés (> 6 ans) et 33 % des adultes ont été victimes d’un TAD [4].

Les traumatismes d’expulsion représentent 0,5 à 3 % de tous les traumatismes dentaires [1,5] et 1 à 16 % des traumatismes dentaires en denture permanente [6].

Ils surviennent le plus souvent entre 7 et 10 ans [7], du fait de la laxité du ligament parodontal et de l’immaturité radiculaire (fig. 1).

Répercussion des expulsions sur les tissus pulpaire et parodontal

Sur le tissu pulpaire

Le tissu pulpaire est directement touché par l’expulsion. Le paquet vasculo-nerveux est rompu. Seules les dents permanentes immatures dont le foramen apical est supérieur à 1 mm, en dehors de toute…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Restaurations adhésives partielles dans les secteurs postérieurs

La préservation tissulaire, la limitation des agressions pulpaires et le respect de la biomécanique de la dent sont devenus les...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Traumatologie : différentes prises en charge en fonction de l’âge

Responsable scientifique : Ninon Lebrat Conférencier : Marga Ree, Magali Hernandez, Maxime Drossart, Michel Le Gall Cette conférence interactive organisée...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Diagnostiquer les fêlures, éviter les fractures

Responsable scientifique : Ishai-Yaacov Sitbon Intervenants : Romain Cheron, Dominique Martin Comprendre et diagnostiquer les fêlures Pour introduire cette séance, le Dr...
Endodontie Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Restaurer ou réhabiliter la dent postérieure dépulpée

Responsable scientifique : Antoine Oudin Conférencier : Hugues de Belenet Le traitement de la dent postérieure dépulpée peut, comme toute problématique...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Usure sévère et matériaux hybrides CAD/CAM

Traitement Au vu du contexte para-fonctionnel et de l’étendue de la perte tissulaire, des coiffes périphériques minimalement invasives ont été...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés En images : le challenge de l’incisive centrale, optimisation du résultat

Situation initiale Un patient consulte afin d’améliorer son sourire. Il présente une dent 21 dyschromiée et traitée endodontiquement avec un...