Nouveau regard sur l’infertilité féminine : des relations avec la santé parodontale

  • Par
  • Publié le . Paru dans Parodontologie Implantologie Orale, un nouveau regard n°2 - 15 novembre 2021 (page 38-45)
Information dentaire

Les maladies parodontales sont des maladies inflammatoires et multifactorielles initiées par une dysbiose du microbiote oral. Elles entraînent une destruction progressive des tissus de soutien des dents qui impacte la fonction masticatoire (mobilité dentaire, perte dentaire) et l’esthétique du sourire. La parodontite a des répercussions néfastes sur différents organes et fonctions, en particulier cardiovasculaires et métaboliques (diabètes, obésité). Des travaux récents ont également montré une association entre l’état parodontal et la fonction reproductive chez l’homme et la femme. L’infertilité est définie par l’absence de grossesse après plus de douze mois de relations sexuelles sans contraception. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) reconnaît l’infertilité comme un problème de santé majeur compte tenu de sa forte prévalence : 8 à 12 % des couples sont concernés. Ainsi, de nombreux couples sont conduits à faire appel à l’Assistance Médicale à la Procréation (AMP) afin de maximiser leur chance de concevoir. Les techniques utilisées reposent sur une stimulation des hormones sexuelles chez la femme, parfois répétée sur plusieurs années.

Nous pouvons alors nous demander si la parodontite non traitée chez une femme peut avoir des effets négatifs sur sa fertilité et si les traitements hormonaux de stimulation ovarienne prescrits chez une femme lors de son parcours d’AMP peuvent influencer son état de santé parodontale.

Résumé

La fertilité des femmes et la parodontite sont-elles liées ?
Un nombre croissant de preuves épidémiologiques et cliniques au cours des dernières années soutiennent une relation physiopathologique entre l’état parodontal et la fertilité. Chez les femmes, l’endométriose et le syndrome des ovaires polykistiques (SOPK) sont les principales causes d’infertilité et ont été associées aux maladies parodontales. Les stimulations hormonales proposées aux femmes dans le cadre d’un parcours d’assistance médicale à la procréation (AMP) peuvent aussi impacter la pathogenèse des maladies parodontales. Par ailleurs, la parodontite non traitée pourrait contribuer à l’insulino-résistance et à l’inflammation chronique, caractéristiques du SOPK et de l’endométriose, limitant le fonctionnement ovarien et donc la fertilité en retour. L’objectif de cette mise au point est de présenter la littérature récente sur les relations entre les maladies parodontales et la fertilité pour éveiller l’intérêt du clinicien. Compte tenu du recours croissant à l’AMPdans notre société, ces problématiques nouvelles au carrefour de la santé orale et systémique des femmes méritent d’être mieux étudiées.

Les maladies parodontales

Des maladies fréquentes et traitables

Les maladies parodontales regroupent deux formes cliniques qui sont la gingivite, une inflammation réversible du tissu parodontal superficiel (la gencive), et la parodontite, une inflammation des tissus parodontaux profonds (ligament alvéolo-dentaire, cément et os alvéolaire). La parodontite est la 6e maladie chronique la plus fréquente au monde ; elle touche la santé de 45 à…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Hypoesthésie postopératoire, histoire d’une complication d’une chirurgie plastique parodontale

Cas clinique ► Il était une fois une amie, médecin, qui présentait des récessions gingivales de 34 à 36. La...
Implantologie chirurgicale Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Spécificités de la réponse inflammatoire de la péri-implantite par rapport à celle de la parodontite

Résumé Objectif Identifier précocement les patients et les sites à risque de péri-implantite est crucial pour prévenir au plus tôt...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Thérapeutiques adjuvantes et innovantes dans le traitement parodontal non chirurgical

La maladie parodontale est considérée comme la sixième maladie inflammatoire chronique la plus répandue chez l’Homme. La parodontite résulte d’un...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Porphyromonas gingivalis

L’objectif de cette rubrique est de rédiger la carte d’identité d’un habitant du parodonte. Elle présente l’identité de l’habitant (procaryote...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Approche thérapeutique des récessions gingivales sévères dans le secteur antérieur mandibulaire

La récession gingivale se définit comme « la migration en direction apicale de la gencive marginale par rapport à la jonction...