Porphyromonas gingivalis

  • Par
  • Publié le . Paru dans Parodontologie Implantologie Orale, un nouveau regard n°2 - 15 mai 2022 (page 44-45)
Information dentaire

Résumé

Porphyromonas gingivalis (P. gingivalis) est la bactérie anaérobie impliquée dans les maladies parodontales. Il est présent dans d’autres affections buccales telles que les péricoronarites, les infections endo-canalaires et les abcès péri-apicaux. Il est retrouvé dans des pathologies extra-buccales (abcès pulmonaires, intra-abdominaux…). Une corrélation entre sa présence et plusieurs pathologies générales est aussi décrite. P. gingivalis possède plusieurs facteurs de virulence dont des protéases puissantes. L’expression de ces facteurs de virulence est influencée par des facteurs environnementaux tels que l’oxygène, la température, le pH et la présence d’hème. Le métabolisme de P. gingivalis est à l’origine de produits toxiques pour les cellules eucaryotes. Enfin, la transmission de P. gingivalis se fait par contact direct ou par transmission aéro-portée. Cependant, étant donné ses exigences, il ne survit pas longtemps dans le milieu extérieur.

L’objectif de cette rubrique est de rédiger la carte d’identité d’un habitant du parodonte. Elle présente l’identité de l’habitant (procaryote ou eucaryote), son rôle, son habitat et tout autre caractéristique, y compris la pathogénie si elle existe. L’iconographie va du macroscopique au microscopique, voire ultra-microscopique.

Nom • Porphyromonas gingivalis

Date de description • 1988 par Shah et Collins

Parenté • genre Porphyromonas (Genre I) appartient à la famille Porphyromonadaceae (Famille III) de l’ordre Bacteroidales (Ordre I) … du phylum Bacteroidota (Phylum XX) du domaine Bacteria Porphyromonas du gr. porphureos « de couleur pourpre » et du gr. monas « unité »

Synonyme • avant 1980 Bacteroïdes melaninogenicus

Composition • cytoplasme, capsule, hémagglutinine, gingipaïnes

Domicile • cavité buccale de l’être humain

Porphyromonas gingivalis (P. gingivalis) est sans doute, après Streptococcus mutans, la bactérie dont le nom est gravé dans les mémoires de nombreux praticiens chirurgiens-dentistes.

Mais qui est P. gingivalis ?

Description

P. gingivalis est un bacille, ou coccobacille, à Gram négatif (fig. 1a), immobile, encapsulé, non sporulé, anaérobie strict. Pour l’isoler d’un biofilm dentaire, le prélèvement doit être mis en anaérobiose. Sur gélose au sang, les P. gingivalis forment des colonies, d’un diamètre variant de 1 à 2 mm (fig. 1b). Ces colonies sont lisses, brillantes et convexes. Après 4 à 8 jours de culture, elles se pigmentent progressivement en brun foncé ou noir (fig. 1c), et une hémolyse est présente (fig. 1d). La bactérie est de petite taille (0,5 à 1 µm de diamètre pour une longueur de 2 µm). Elle peut être visualisée en microscopie con- focale (fig. 2a), en microscopie électronique en transmission (fig. 2b) et en microscopie électronique à balayage (fig. 2c).

Croissance

La croissance de…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Parodontologie

Article réservé à nos abonnés L’éducation thérapeutique en parodontologie

«Du désir au plaisir de changer. » Voici comment Françoise Kourilsky titrait l’un de ses ouvrages, mais pourrions-nous appliquer cette formule...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Le profil du risque en parodontologie

Les parodontites sont caractérisées par une inflammation associée à la présence de microbes qui engendre une perte d’attache parodontale [1]....
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés L’harmonie du rose et du blanc, de la réflexion à la réalisation !

Le complexe dento-parodontal L’attache supra crestale La gencive est attachée à la dent pour assurer une barrière étanche et imperméable...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés La chirurgie muco-gingivale du dépistage aux soins postopératoires

Les récessions gingivales Les récessions gingivales sont définies comme « le déplacement de la gencive marginale apicalement à la jonction amélo-cémentaire »...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Données probantes et recommandations pour l’étape 2 de la thérapie parodontale

Qu’est-ce que la parodontite ? La parodontite est une maladie inflammatoire chronique déclenchée par l’accumulation de biofilm ; elle est d’étiologie multifactorielle...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Traitement chirurgical des poches parodontales résiduelles Pourquoi ? Quand ? Comment ?

La place de la chirurgie dans le plan de traitement parodontal La thérapeutique non chirurgicale bien exécutée suffit à elle seule...