Principes de la planification thérapeutique globale – Partie 2 – La prise de décision

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°41 - 24 novembre 2021 (page 30-36)
Information dentaire

Dans la première partie de cet article, ont été détaillés les domaines et éléments principaux de l’évaluation globale d’un patient en odonto-stomatologie. Ces cinq domaines d’analyse (état de santé général,parodontal, biomécanique, fonctionnel, dento-facial) étant interdépendants, un traitement isolé dans un domaine peut avoir des répercussions dans un ou plusieurs autres. Face à la multiplicité des options de traitement, les décisions thérapeutiques devront s’orienter vers les moyens qui permettent de faire diminuer les facteurs de risque et écarter les traitements qui pourraient subir l’influence délétère de facteurs de risque non modifiables.

Une approche scientifique et psychosociale

Une fois le diagnostic posé, le plan de traitement devra intégrer les meilleures preuves scientifiques disponibles, les possibilités techniques du praticien et les souhaits personnels du patient [1] (fig. 1).

Ce concept de médecine fondée sur la preuve a fait l’objet de nombreux débats et reste assez mal compris. Les données issues de la littérature (lorsqu’elles sont disponibles) sont les bases nécessaires mais non suffisantes pour prendre la bonne décision thérapeutique pour un patient donné. Les préférences personnelles de ce dernier (conception du corps et de la santé, contexte psychosocial, possibilités financières…) ainsi que les possibilités du praticien ont tout autant d’importance [2]. Le plan de traitement est donc un processus complexe nécessitant de confronter des informations diagnostiques, les souhaits et possibilités du patient et l’ensemble des options de traitement disponibles [3]. C’est la confrontation de ces trois éléments qui permet au patient, de comprendre sa situation bucco-dentaire, de connaître les possibilités de traitement (avantages, inconvénients, risques, coûts) et de formuler son consentement éclairé.

Cette approche dite socio-dentaire vise à l’amélioration et le maintien de la santé orale selon des paramètres individuels liés au patient, plutôt que sur des critères conditionnés par une vision normative du praticien [4]. Ainsi, l’abstention thérapeutique doit être considérée comme une option valable et le profil psychosocial du patient pèsera dans la prise de décision (anxiété, paramètres comportementaux…).

La littérature propose une multitude de modèles tels que des arbres décisionnels [5, 6], mais la majorité d’entre eux, outre leur complexité, peinent à intégrer une approche globale plus large et transdisciplinaire.

Une analyse en 10 points [7] permet de définir une approche méthodologique…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Restaurations adhésives partielles dans les secteurs postérieurs

La préservation tissulaire, la limitation des agressions pulpaires et le respect de la biomécanique de la dent sont devenus les...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Traumatologie : différentes prises en charge en fonction de l’âge

Responsable scientifique : Ninon Lebrat Conférencier : Marga Ree, Magali Hernandez, Maxime Drossart, Michel Le Gall Cette conférence interactive organisée...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Diagnostiquer les fêlures, éviter les fractures

Responsable scientifique : Ishai-Yaacov Sitbon Intervenants : Romain Cheron, Dominique Martin Comprendre et diagnostiquer les fêlures Pour introduire cette séance, le Dr...
Endodontie Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Restaurer ou réhabiliter la dent postérieure dépulpée

Responsable scientifique : Antoine Oudin Conférencier : Hugues de Belenet Le traitement de la dent postérieure dépulpée peut, comme toute problématique...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Usure sévère et matériaux hybrides CAD/CAM

Traitement Au vu du contexte para-fonctionnel et de l’étendue de la perte tissulaire, des coiffes périphériques minimalement invasives ont été...
Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés En images : le challenge de l’incisive centrale, optimisation du résultat

Situation initiale Un patient consulte afin d’améliorer son sourire. Il présente une dent 21 dyschromiée et traitée endodontiquement avec un...