STRATEGIE PROTHETIQUE Vol. 19 n°5 Novembre – Décembre 2019

35,00

UGS : REV80119N5 Catégorie :
Feuilleter les premières pages

Description

 Éditorial
La prothèse au congrès de l’ADF
Maxime HELFER

Cas clinique
Prothèse amovible partielle combinée : à propos d’un cas clinique
Nicolas LEMONIER
Quelles sont les difficultés d’un cas présentant plusieurs édentements et une perte de DVO ? Quelles sont les dents stratégiques ?
Comment gérer les différentes étapes du traitement ?

Zoom
Le déprogrammeur occlusal de Kois
Guillaume GARDON-MOLLARD
Quelle position de référence choisir en dentisterie restauratrice lorsque l’OIM n’est pas valide ? Comment faire pour la définir et l’enregistrer ?
Quels sont les principes et étapes de réalisation du déprogrammeur de Kois ?

Cas clinique
Gestion d’une complication implantaire d’une réhabilitation par prothèse composite
Jean-Marie CHEYLAN, Matthias RZEZNIK
Comment associer les implants et la prothèse amovible partielle (PAP) ?
Comment réaliser des couronnes fraisées ?
Comment traiter une complication implantaire sur des dents support de PAP ?

Industrie
Intérêt de l’impression 3D pour les guides de gingivoplastie dans les cas de réhabilitation esthétique
Sophie DALLEM, Stéphan HESS
Quels sont les avantages des imprimantes 3D en odontologie prothétique ?
Quel protocole pour réaliser et utiliser un guide de gingivectomie ?
Comment intégrer ces nouveaux outils numériques dans nos plans de traitement esthétique ?

Cas clinique
Régénération osseuse en implantologie : le concept orthobony
Philippe RAJZBAUM, Mithridade DAVARPANAH, Éric SERFATY,
Keyvan DAVARPANAH

Comment optimiser nos traitements complexes grâce à l’orthodontie ?
Peut-on limiter les chirurgies de reconstruction par d’autres procédés ?
Est-il pertinent de tenter de tracter une dent soupçonnée d’ankylose ?
Une dent qui présente une fracture radiculaire ?
Peut-on poser un implant au contact d’un résidu radiculaire afin d’éviter une extraction invasive ?

Mise au point
Réhabilitation d’un maxillaire résorbé par quatre implants zygomatiques
Sepehr ZARRINE
Un maxillaire fortement résorbé nécessite-t-il obligatoirement des greffes osseuses pour une réhabilitation fixe ?
Une situation extrême avec quatre implants zygomatiques passe-t-elle par une temporisation avec une prothèse amovible lors de la phase d’ostéointégration ?
Un « Quad Zygoma » nécessite- t-il une empreinte au plâtre pour la phase prothétique ?

Cas clinique
Innovations en prothèse transvissée avec les solutions MultiLevel et AxIN sur l’implant Axiom
Jonatan BELEY, Jean-Marc ETIENNE
Les choix de conception prothétique jouent-ils un rôle important dans la stabilité osseuse péri implantaire ?
La prothèse scellée est-elle toujours une bonne option thérapeutique ?
Qu’en est-il de l’évolution des concepts en prothèse transvissée ?
Les prothèses transvissées à rattrapage d’axe implantaire divergent peuvent-elles résoudre tous les problèmes de conception ?