Boulimie et hyperphagie boulimique : les chirurgiens-dentistes en première ligne

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°32 - 25 septembre 2019

Smiling fat man eats burger sitting before a TV-set

Information dentaire
La Haute autorité de santé (HAS) et la Fédération française d’anorexie boulimie ont publié le 12 septembre une série de recommandations sur le repérage et la prise en charge des patients touchés par la boulimie et hyperphagie boulimique. Elles mettent l’accent sur le rôle des professionnels de santé de première ligne : médecins généralistes, urgentistes, gynécologues et… chirurgiens-dentistes. « Les signes d’alerte ne doivent pas leur échapper », insiste la HAS. Parmi les patients à risque : les étudiants, les sportifs et les personnes souffrant d’obésité ou, au contraire, d’insuffisance pondérale.

La Haute autorité de santé (HAS) et la Fédération française d’anorexie boulimie publient aujourd’hui (12 septembre) les premières recommandations sur le repérage et la prise en charge de ces troubles.

Elles mettent l’accent sur le rôle des professionnels de santé de première ligne : médecins généralistes, urgentistes, gynécologues et chirurgiens-dentistes. « Les signes d’alerte ne doivent pas leur échapper », insiste la HAS. Parmi les patients à risque : les étudiants, les sportifs et les personnes souffrant d’obésité ou au contraire d’insuffisance pondérale.

Certains signes doivent alerter : une érosion des dents, un angle sous-mandibulaire gonflé, une abrasion de la main liée aux vomissements, des troubles de la fertilité, une hypokaliémie, une demande de régime amaigrissant voire de chirurgie bariatrique…

« Les professionnels de santé doivent être attentifs au risque accru de complications et de surmortalité dû aux troubles métaboliques induits ainsi qu’au risque important de suicide chez ces personnes », souligne encore la HAS.

Comme pour l’anorexie mentale, la boulimie et l’hyperphagie boulimique sont fréquemment associées à la dépression, aux troubles de la personnalité, aux troubles anxieux ou aux troubles addictifs.

La boulimie et l’hyperphagie boulimique se manifestent par des crises durant lesquelles la personne ingère une grande quantité de nourriture, de manière compulsive, avec un sentiment de perte de contrôle. Chez les personnes boulimiques, ces crises sont suivies d’un comportement compensatoire afin d’éviter la prise de poids : vomissements, prises de laxatifs ou de diurétiques, exercice physique…

La boulimie touche particulièrement les adolescentes et jeunes adultes. On estime que 1,5 % des 11-20 ans en souffrent, parmi lesquels trois fois plus de filles que de garçons.

L’hyperphagie boulimique est quant à elle plutôt diagnostiquée à l’âge adulte et touche presque autant les hommes que les femmes, 3 à 5 % de la population seraient concernés.

Les recommandations sont ici : https://bit.ly/2lSrsEk

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Exercice professionnel

DPC : + 17,3 % de chirurgiens-dentistes inscrits

Sur une année (du 30/9/18 au 30/9/19), le nombre de praticiens inscrits dans une action de DPC est en hausse de 17,3 %...
Exercice professionnel

Le Code du travail numérique

Quelle est la durée de la période d’essai ? Quelles informations faire figurer sur le contrat de travail ? Quelles sont les règles...
Exercice professionnel

La FSDL, condamnée pour le boycott de Santéclair, va faire appel

Dans un communiqué du 10 janvier, Santéclair indique que le Tribunal de grande instance (TGI) de Paris a, dans une décision...
Exercice professionnel

Communiquez comme vous voulez (ou presque)

Mon local professionnel comporte une vitrine sur rue. Puis-je l’utiliser comme support de communication ? Puis-je poser un panneau «...
Exercice professionnel

Accès partiel aux professions de santé : le Conseil d’État ne tranche pas

L’ordonnance transposant en droit français la directive européenne sur la reconnaissance des qualifications professionnelles dans le domaine de la santé...
Exercice professionnel

Honoraires & Nomenclatures, la septième édition

Trois questions à Marc Sabek Quel est l’objectif pour cette septième édition, très attendue ? Marc Sabek : La complexité de la...