Analyse préopératoire en implantologie : pourquoi et comment établir un projet prothétique ?

  • Par
  • Publié le . Paru dans Réalités Cliniques n°3 - 15 juin 2020 (page 124-139)

b.

Information dentaire
La complexité des réhabilitations implantoportées réside autant dans leurs indications et dans l’élaboration du plan de traitement que dans leur mise en œuvre. Les traitements implantaires sont actuellement des traitements prédictibles ; les complications biologiques et mécaniques restent toutefois nombreuses. Elles résultent souvent d’une mauvaise analyse de la situation clinique préopératoire et/ou d’une mauvaise indication de traitement. Le projet prothétique est donc indispensable pour valider la faisabilité d’un traitement. Son élaboration dépend du recueil et de l’analyse d’une quantité importante d’informations et d’un examen clinique rigoureux. Du projet prothétique découlera la planification implantaire chirurgicale et prothétique.

Le projet implantaire s’inscrit dans le plan de traitement global, qui comprend lui-même deux grandes phases de traitement : une phase d’assainissement et une phase de réhabilitation.

La phase d’assainissement s’attache à éliminer tous les foyers infectieux et à diminuer les facteurs de risque ; les lésions endodontiques et carieuses devront être traitées, les maladies parodontales stabilisées.

La phase de réhabilitation rétablit la fonction et l’esthétique du patient, et doit prendre en compte la demande initiale du patient.

Le projet prothétique est le préalable à la prothèse implantaire [1]. La réussite du traitement dépendra de ce projet, dans le sens où il représentera « l’objectif à atteindre ».

Bilan médical

Tout patient devant bénéficier d’un traitement implantaire doit faire l’objet d’une anamnèse médicale complète. Elle prend en compte les antécédents médicaux et chirurgicaux, les traitements en cours pouvant interférer avec les traitements implantaires, les précautions particulières et les éventuelles intolérances et allergies médicamenteuses.

Le bilan médical sert à identifier les contre-indications implantaires. Celles-ci pourront être relatives (certaines précautions devront être prises) ou absolues.

Ce chapitre sera traité de façon approfondie dans l’article « Contre-indications en implantologie et attitudes concernant les patients à risque (endocardite, hémorragie, biphosphonates) et ordonnance pré-implantaire » de ce numéro.

Analyse préopératoire

Les examens préopératoires seront plus ou moins approfondis en fonction de la complexité de la réhabilitation. Lors de la première consultation, le motif de la consultation sera renseigné précisément avec les termes du patient : « Je ne supporte pas mon appareil… Il me brûle… Je ne peux plus manger, je voudrais remplacer mes dents qui bougent… » La motivation est-elle fonctionnelle, esthétique ou…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Implantologie Implantologie chirurgicale

Article réservé à nos abonnés Lésion nerveuse du nerf alvéolaire inférieur lors d’une pose implantaire

Rappels Le nerf alvéolaire inférieur (NAI) est le plus touché (64,4 % des cas) lors des chirurgies implantaires du fait de...
Implantologie

Article réservé à nos abonnés Thérapeutiques restauratrices versus implantologie. Retardons l’avulsion tant que possible.

Coordination : Aude Ménard, Adrien Lastrade Cas clinique Une patiente de 41 ans se présente en urgence pour le descellement de...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Vulnérabilité occlusale en prothèse implantaire : pourquoi tout ce qui aurait pu mal tourner n’est pas arrivé ?

L’implantologie est une discipline prothétique à composante chirurgicale. Positionner un implant puis une prothèse unitaire supra-implantaire, c’est considérer l’ensemble des...
Implantologie chirurgicale

Article réservé à nos abonnés Gestion des complications en prothèse implantaire

L’analyse rapide de la littérature [1-6] nous montre que (tableau 1) : les complications mécaniques sont plus importantes avec la prothèse...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés L’usure des attachements en PACSI est-elle évitable ?

Dans le traitement de l’édentement complet mandibulaire, l’utilisation de deux attachements axiaux supra-implantaires permet d’améliorer l’équilibre prothétique pendant la fonction....
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Prothèse Amovible Complète Télescopique Implanto-Retenue (PACTIR) : Quand PEEK rime avec numérique

Dans cet article, nous allons tenter de préciser les étapes fondamentales de la conception et de la réalisation d’une PACTIR....