La chirurgie implantaire sans lambeaux

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire (page 965)
Information dentaire

AixPo

En vingt années, l’ostéointégration a connu plusieurs phases : les années 80 ont tenté de tracer la voie vers la chirurgie
atraumatique, les années 90 ont révélé et attesté les possibilités de la chirurgie réparatrice et les années 2000 vont
indubitablement consacrer les techniques chirurgicales dites non invasives (chirurgies sans lambeaux, mise en fonction anticipée).
Alors que la littérature des décennies précédentes certifie la reproductibilité des techniques d’ostéointégration,
celle de ces dernières années manque encore de certitudes quant à la fiabilité des procédures innovantes précédemment
mentionnées…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Implantologie chirurgicale

Article réservé à nos abonnés Association sinus lift et ROG en un seul temps opératoire : cas clinique

Situation initiale Patient de 55 ans adressé pour une augmentation de volume osseux dans le secteur maxillaire postérieur gauche. Les...
Implantologie chirurgicale

Article réservé à nos abonnés Greffes osseuses : incontournables ou surtraitement ? La battle

Responsable scientifique : Romain Doliveux Intervenants : Aurélien Thollot, Sepehr Zarrine La perte de l’organe dentaire est toujours suivie d’un remodelage alvéolaire...
Implantologie chirurgicale

Article réservé à nos abonnés Le défi de l’implant sous-sinusien

Responsable scientifique : Julien Mourlaas Intervenants : Frédéric Chamieh, Alexandre Dagba Proposée initialement par Tatum en 1977, reprise par Boyne...