L’extraction implantation immédiate en secteur postérieur associée à la mise en œuvre du pilier SSA

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°39 - 11 novembre 2020 (page 14-21)

6. Vue occlusale du site après l’implantation immédiate et le comblement alvéolaire par matériau xénogénique.

Information dentaire

Le pilier SSA, ou vis de fermeture d’alvéole (« sealing socket abutment »), est un pilier de cicatrisation anatomique et personnalisé assurant l’herméticité entre le site chirurgical et la cavité orale dans le cadre des thérapeutiques d’extraction implantation immédiate. Nous illustrons ce concept à travers un cas clinique.

Depuis plusieurs années, l’extraction implantation immédiate apparaît comme une stratégie de traitement arborant un nombre fleurissant de publications scientifiques [1, 2]. Parallèlement, les sociétés industrielles développent continuellement des implants et instrumentations aux designs innovants afin de faciliter la mise en œuvre de l’implantation post-extractionnelle.

L’intérêt grandissant de ces techniques pour les praticiens réside dans les bénéfices cliniques et biologiques qu’ils revêtent, la réduction du nombre d’interventions chirurgicales, des suites postopératoires et du temps global de traitement.

Cette thérapeutique semble plus employée dans le secteur antérieur où la mise en esthétique implantaire fixe et immédiate est souvent de rigueur pour assurer la temporisation. Malgré la prise de risque que constitue une mise en provisoire sur un site antérieur soumis à des forces de cisaillement qui ne peuvent être négligées, la technique assure une fermeture alvéolaire mécanique et un conditionnement tissulaire prédictible [3, 4].

Au vu du faible niveau de preuve scientifique et du rapport bénéfice/risque pour le patient concernant la réhabilitation provisoire immédiate en secteur molaire, il semble évident qu’il n’est ni nécessaire ni utile d’envisager ce type de projet prothétique le jour de l’extraction. Néanmoins, un défi majeur soulevé par l’implantation immédiate dans le secteur molaire est la capacité du praticien à fermer le site alvéolaire post-extractionnel de manière hermétique.

La fermeture du site chirurgical par technique de traction de lambeau ne peut s’obtenir sans quelques compromis (incisions périostées, sutures, déplacement de la ligne muco-gingivale, utilisation d’une membrane résorbable) qui peuvent avoir des conséquences sur les suites postopératoires et la réponse biologique immédiate puis cicatricielle dans la zone péri-implantaire.

Ainsi, le pilier « sealing…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Implantologie chirurgicale

Article réservé à nos abonnés Le soulevé sous-sinusien crestal avec un matériau associant xénogreffe et collagène

Le principe Également appelé « sinus lift », le soulevé de sinus est la technique par laquelle la membrane sinusienne est élevée...
Implantologie chirurgicale

Article réservé à nos abonnés Implants zygomatiques et sinus

Étiopathogénie et fréquence L’analyse de la littérature scientifique montre des taux de sinusites variables, de 0 à 30 % selon les...
Implantologie chirurgicale

Article réservé à nos abonnés Les complications de la chirurgie préimplantaire sinusienne : diagnostic et principes du traitement

L’implantologie moderne consiste en la mise en place d’une racine artificielle en titane au sein des maxillaires dans le but...
Implantologie Implantologie chirurgicale

Article réservé à nos abonnés Contre-indications en implantologie et attitudes concernant les patients à risque

Risque infectieux Le risque infectieux est multifactoriel, et certains paramètres permettant de le moduler, comme l’amélioration des conditions opératoires (antisepsie...