Reconstruction osseuse autogène en secteur esthétique

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°32 - 25 septembre 2019 (page 72-80)
Information dentaire

Par Pierre Keller, Julien Raidot, Fabien Scheid

Dans le secteur antérieur, une restauration implantaire esthétique et fonctionnelle implique une bonne gestion des tissus durs et mous. Compte tenu de sa capacité de cicatrisation et de sa prédictibilité, l’os autogène est particulièrement adapté pour la reconstruction de grands défauts osseux antérieurs. Cependant, de nombreux facteurs influencent son succès et sa stabilité. Les déficits de tissus mous ont un impact négatif sur l’aspect esthétique de la restauration prothétique. Des paramètres importants comme la morphologie, la texture et la couleur de la gencive sont à prendre en compte. Les résultats esthétiques sont donc influencés par les procédures chirurgicales.

La technique de greffe autogène est basée sur la préparation des blocs corticaux mandibulaires prélevés dans la zone rétro-molaire. La forme de la nouvelle crête est reconstruite par de fines plaques corticales jouant le rôle d’une membrane biologique. Grâce à cette méthode, la transplantation de blocs mandibulaires constitue une méthode prédictible pour la régénération osseuse.

La crête reconstruite permet un positionnement idéal de l’implant dans l’os régénéré. La gestion esthétique de la restauration antérieure peut être améliorée par différentes techniques selon l’étendue du défaut. Pour une restauration unitaire, un greffon de conjonctif tubérositaire est associé à la pose de l’implant. Lorsque la réhabilitation concerne deux implants adjacents, un bloc inter-implantaire stabilisé avec une vis d’ostéosynthèse et un greffon de conjonctif dense permettent de soutenir la papille inter-implantaire. Enfin, lorsque la zone à reconstruire est étendue, le volume vestibulaire peut être augmenté lors de l’implantation avec une technique de régénération osseuse guidée.

Concept biologique de greffe

L’utilisation d’os autogène implique un site de prélèvement. Les prélèvements intra-oraux peuvent être réalisés sous anesthésie locale en un temps relativement court. La proximité du site donneur et du site greffé limite le temps chirurgical et la morbidité [1]. La zone rétro-molaire constitue la zone de prélèvement de premier choix ; elle correspond à une structure osseuse appelée « ligne oblique externe ». Un certain nombre d’instrumentations ont été décrites dans la littérature telles que le trépan ou la fraise fissure. Cependant, pour obtenir un minimum de perte osseuse, l’utilisation d’un disque est indiquée [2].

La MicroSaw® (Dentsply Sirona) est caractérisée par un disque diamanté avec une épaisseur de 0,25 mm uniquement. Cette instrumentation est complétée par un protecteur…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Implantologie chirurgicale

Réhabilitations maxillaires complètes de grande étendue

À travers deux cas cliniques, cet article va se focaliser sur les réhabilitations complètes fixes implanto-portées et distinguer : –...
Implantologie chirurgicale

Reconstruction osseuse verticale du secteur antérieur avec les armatures en titane

Dans la zone esthétique, une épaisseur osseuse de 2 à 4 mm est préconisée antérieurement au col implantaire [2-5]. Elle...
Implantologie chirurgicale

Traitement par extractions partielles : rationnel, indications cliniques et technique

L’extraction dans le secteur antérieur ne doit être indiquée que s’il n’existe pas d’alternative. La plus grande difficulté consiste à...
Implantologie chirurgicale

Positionnement 3D des implants dans le secteur antérieur : enjeux et mise en œuvre

Les patients évaluent de plus en plus la réussite de leur traitement implantaire grâce à des critères esthétiques [1]. Dès...
Implantologie chirurgicale

Considérations sur le profil d’émergence implantaire du secteur antérieur

Stratégies implantaires esthétiques Initialement, les critères de succès de l’implant étaient limités à l’établissement et au maintien dans le temps...
Implantologie chirurgicale

Revisiter la chirurgie guidée en zone esthétique

L’Implantologie Assisté par Ordinateur (IAO) met la puissance de l’informatique au service de la chirurgie implantaire [1]. L’informatique aide l’équipe...