• Écrit par

Revisiter la chirurgie guidée en zone esthétique

Télécharger la formation
Information dentaire

La Revue

L'hebdo de la médecine bucco-dentaire
44 numéros par an

Abonnez-vous

Les conditions de pérennité de la réhabilitation implantaire sont mutifactorielles. La qualité du tissu kératinisé péri-implantaire ainsi que l’épaisseur de la corticale vestibulaire sont des paramètres clés du succès au long cours. Dans la zone esthétique, la réalisation de greffes gingivales et/ou osseuses doit être systématiquement envisagée. La chirurgie guidée dans ce secteur doit donc être revisitée puisqu’elle requiert une intervention de greffe tissulaire. Une approche disruptive par rapport à un exercice antérieur permettant d’anticiper le vieillissement est présentée ici à travers trois indications distinctes traitées par Implantologie Assistée par Ordinateur (IAO) à l’aide d’un guide chirurgical à claire-voie obtenu par impression 3D et dont les bras s’ajustent précisément sur les faces des dents présentes, adjacentes et à distance. Le premier cas concerne le traitement d’un édentement partiel ample réalisé avec lambeau, le deuxième une situation d’édentement partiel dans le secteur antérieur traitée sans lambeau et le troisième considère un édentement unitaire avec tunnelisation vestibulaire. Les avantages de ce type de guide à appui dentaire sont discutés.

L’Implantologie Assisté par Ordinateur (IAO) met la puissance de l’informatique au service de la chirurgie implantaire [1]. L’informatique aide l’équipe traitante dans la planification et l’exécution précise du geste chirurgical, voire la préparation d’une prothèse de temporisation réalisée avant même l’acte chirurgical [2].

La réalisation du guide chirurgical a suivi les mutations du prototypage et de la puissance informatique. Elle est passée de la stéréolithographie à l’impression 3D.
Les premières générations de guides ont bénéficié du procédé de fabrication par stéréolithographie dans lequel un rayon laser guidé par un programme informatique polymérise couche par couche une résine liquide en un guide chirurgical en résine. La génération la plus récente des guides exploite la souplesse de l’impression 3D. La forme des guides s’est radicalement transformée, elle n’a plus besoin d’être massive et elle peut être à claire-voie.

L’accès visuel est plus direct et l’irrigation directe sur le lieu du forage se fait alors aisément. Le système de stabilisation est aussi modifié. Il passe d’un appui sur les surfaces périphériques des couronnes à un appui local démultiplié venant au contact direct de quasiment chaque face des dents en place. Par ailleurs, le guide peut être retiré et repositionné de nombreuses fois au cours de l’intervention…

Les commentaires sont fermés.