Spécificités de la réponse inflammatoire de la péri-implantite par rapport à celle de la parodontite

  • Par
  • Publié le . Paru dans Parodontologie Implantologie Orale, un nouveau regard n°2 - 15 mai 2022 (page 62-77)
Information dentaire
La péri-implantite peut-elle s’expliquer par une réponse immuno-inflammatoire spécifique par rapport à celle de la parodontite ? Telle est la question que nous explorons à travers la revue narrative de la littérature présentée dans cet article.

Résumé

Objectif

  • Identifier précocement les patients et les sites à risque de péri-implantite est crucial pour prévenir au plus tôt cette maladie. Pour ce, il faut trouver des biomarqueurs spécifiques de l’état de santé péri-implantaire. La parodontite sert souvent de référence pour étudier la pathogénie de la péri-implantite, mais ce, avec de nombreuses limites. L’objectif de cette revue narrative est de faire le point sur les spécificités de réponse inflammatoire de la péri-implantite par rapport à celle de la parodontite.

    méthode

  • Une recherche bibliographique menée sur Medline en janvier 2022 a permis d’identifier huit études transversales avec collection d’échantillons biologiques, publiées sur les dix dernières années et comparant l’inflammation de poches parodontales à celle de poches de péri-implantite. La topographie et la composition cellulaire et moléculaire de l’infiltrat inflammatoire sont étudiées par immunohistochimie sur des explants de gencive et de tissu kératinisé péri-implantaire. Des prélèvements de fluide créviculaire permettent la comparaison de la production de cytokines.

Résultats

  • L’infiltrat inflammatoire est plus étendu, en contact avec l’os, moins vascularisé et plus riche en leucocytes dans la poche péri-implantaire versus la poche parodontale. Les macrophages, avec une densité accrue de macrophages de type 1 (M1), et les neutrophiles pro-inflammatoires, produisant des espèces réactives de l’oxygène et des Neutrophil Extra-cellular Traps sont retrouvés en plus grande densité dans le tissu conjonctif de la poche péri-implantaire. Les résultats divergent quant aux lymphocytes et plasmocytes, ce qui peut être dû à des protocoles différents de prélèvements. La variabilité des résultats quant aux cytokines, métalloprotéases et au ratio RANKL/OPG ne permet pas de conclure.

Conclusion

  • Des controverses existent quant aux différents…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Parodontologie

Article réservé à nos abonnés L’éducation thérapeutique en parodontologie

«Du désir au plaisir de changer. » Voici comment Françoise Kourilsky titrait l’un de ses ouvrages, mais pourrions-nous appliquer cette formule...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Le profil du risque en parodontologie

Les parodontites sont caractérisées par une inflammation associée à la présence de microbes qui engendre une perte d’attache parodontale [1]....
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés L’harmonie du rose et du blanc, de la réflexion à la réalisation !

Le complexe dento-parodontal L’attache supra crestale La gencive est attachée à la dent pour assurer une barrière étanche et imperméable...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés La chirurgie muco-gingivale du dépistage aux soins postopératoires

Les récessions gingivales Les récessions gingivales sont définies comme « le déplacement de la gencive marginale apicalement à la jonction amélo-cémentaire »...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Données probantes et recommandations pour l’étape 2 de la thérapie parodontale

Qu’est-ce que la parodontite ? La parodontite est une maladie inflammatoire chronique déclenchée par l’accumulation de biofilm ; elle est d’étiologie multifactorielle...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Traitement chirurgical des poches parodontales résiduelles Pourquoi ? Quand ? Comment ?

La place de la chirurgie dans le plan de traitement parodontal La thérapeutique non chirurgicale bien exécutée suffit à elle seule...