Traitement d’une parodontite stade 3 : application des recommandations S3 de l’EFP en pratique clinique

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°24 - 15 juin 2022 (page 34-44)
Information dentaire

La classification des maladies et affections parodontales et péri-implantaires du World Workshop de Chicago de 2017 propose un système de diagnostic des parodontites basé sur 4 stades et 3 grades de maladie. Ce système vise à établir un lien entre la classification de la parodontite et les approches préventives et thérapeutiques, dans le sens où elle ne décrit pas seulement la sévérité et l’étendue de l’affection, mais aussi le degré de complexité de sa prise en charge rapporté au profil de risque individuel du patient [1].

En conséquence, il existait en parodontologie un besoin de lignes directrices étayées par les données probantes de la littérature pour fournir des recommandations relatives au traitement de la parodontite.

La Fédération Européenne de Parodontologie (EFP) a organisé en 2019 un European Workshop of Periodontology (EWP) dédié à formaliser des recommandations cliniques qui, en se basant sur la littérature la plus récente et probante, puissent traiter des différentes étapes cliniques dans la prise en charge des parodontites de stades I, II et III. Quinze revues systématiques et méta-analyses constituent le support de ce travail de recommandations. Chaque recommandation proposée a été discutée et votée jusqu’à avoir un consensus des experts participants, précisément 90 experts européens en parodontologie, 36 représentants des Sociétés Savantes de Parodontologie de l’Union européenne, des représentants extra-européens (Amérique du Nord) et une méthodologiste.

Le document final a été publié en 2020 dans le Journal of Clinical Periodontology et constitue une ligne directrice dite de niveau S3, issue de l’évaluation systématique des preuves disponibles dans la littérature combinée avec l’expérience scientifique et clinique du groupe d’experts participant à l’EWP [2].

Chaque recommandation a été classée en fonction de son grade : A, B, ou C (tableau 1).

L’objectif principal de ce travail est de promouvoir la meilleure prise en charge possible des patients atteints d’une parodontite grâce à l’application de protocoles de soins standardisés, personnalisés et evidence-based. Améliorer la qualité du traitement des parodontites signifie aussi réduire les conséquences de cette maladie chronique (par exemple, perte dentaire), améliorer la santé orale et générale des patients et aussi leur qualité de vie.

Avec la même méthodologie, des recommandations thérapeutiques relatives à la parodontite de stade IV ont été produites lors de l’EWP 2021 et elles seront publiées à la suite du congrès EuroPerio qui va se tenir au Danemark (Copenhague) du 15 au 18 juin 2022.

Les quatre étapes du traitement parodontal

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Hypoesthésie postopératoire, histoire d’une complication d’une chirurgie plastique parodontale

Cas clinique ► Il était une fois une amie, médecin, qui présentait des récessions gingivales de 34 à 36. La...
Implantologie chirurgicale Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Spécificités de la réponse inflammatoire de la péri-implantite par rapport à celle de la parodontite

Résumé Objectif Identifier précocement les patients et les sites à risque de péri-implantite est crucial pour prévenir au plus tôt...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Thérapeutiques adjuvantes et innovantes dans le traitement parodontal non chirurgical

La maladie parodontale est considérée comme la sixième maladie inflammatoire chronique la plus répandue chez l’Homme. La parodontite résulte d’un...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Porphyromonas gingivalis

L’objectif de cette rubrique est de rédiger la carte d’identité d’un habitant du parodonte. Elle présente l’identité de l’habitant (procaryote...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Approche thérapeutique des récessions gingivales sévères dans le secteur antérieur mandibulaire

La récession gingivale se définit comme « la migration en direction apicale de la gencive marginale par rapport à la jonction...