Être en bonne santé… pour étudier la santé

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°1 - 11 janvier 2023 (page 18-20)
Information dentaire

Exacerbée depuis la pandémie de Covid-19, la situation de mal-être des étudiants dans les universités françaises a fait la une des médias. À l’université́ Toulouse-III-Paul Sabatier, une commission spécifique a été créée en 2021 pour écouter et accompagner les étudiants du corps de santé.

Le constat

La qualité de vie des étudiants en santé est longtemps restée un tabou dans le domaine public. Le sujet est pourtant bien connu des facultés, qui ont souvent tenté d’agir au cas par cas à leurs niveaux respectifs. N’étant pas formé ni préparé à des situations de détresse importante chez les étudiants, le corps enseignant ne peut pas toujours déceler les signes du mal-être, ni apporter une réponse adaptée à chacun.

En avril 2018, un rapport interministériel sur la QVES (Qualité de vie des étudiants en santé) a été remis à la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, et à la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn. Devant le tableau particulièrement alarmant dressé par ce rapport, de nombreuses mesures ont été prises au niveau national.

Au niveau local, des initiatives régulières ont également tenté d’améliorer la qualité de vie des étudiants. Mais, manquant souvent de moyens, et parfois de soutien, elles ont été jugées inefficaces par les étudiants eux-mêmes, comme l’ont révélé des enquêtes menées en interne à l’université.

La situation sanitaire liée au Covid-19 a contribué à aggraver le profond mal-être dans les universités françaises, et les étudiants des composantes de santé n’y font pas exception. Les mesures de confinement, de couvre-feu et de limitation de déplacement ont renforcé l’isolement de ces derniers. Bien que cela ait permis d’enrayer la propagation de l’épidémie, des effets néfastes sur l’état psychologique de la population en général ont été ressentis et des situations de mal-être psychique se sont développées ou aggravées [1]. Dans les différentes filières de santé (médecine, odontologie, pharmacie…), cela a été confirmé par des enquêtes menées en interne par les facultés elles-mêmes, ou en externe par les associations étudiantes, comme l’enquête « Santé mentale – jeunes médecins », réalisée…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Santé publique

Article réservé à nos abonnés Leviers et barrières de l’accompagnement au sevrage tabagique au cabinet dentaire : l’expérience girondine

En France, 25 % de la population adulte fume tous les jours [1]. Les liens entre le tabagisme et plusieurs maladies...
Santé publique

Article réservé à nos abonnés Modalités du sevrage tabagique en odontologie hospitalière
L’expérience nantaise

La loi du 26 janvier 2016 a autorisé les chirurgiens- dentistes à prescrire les substituts nicotiniques. De plus en plus de...
Santé publique

Article réservé à nos abonnés Le tabac est-il une contre-indication à l’implantologie ou l’implantologie une opportunité de sevrage tabagique ?

Le chirurgien-dentiste a un rôle central dans la motivation à la réduction ou à l’arrêt de la consommation de tabac,...
Santé publique

Article réservé à nos abonnés Que penser du tabac chauffé et de la cigarette électronique ?

Cigarettes électroniques (e-cigarettes) : la fin des cigarettes traditionnelles ? Les e-cigarettes ont été initialement développées sous une forme commerciale...
Santé publique

Article réservé à nos abonnés Impact des tabacs fumés et non fumés sur la muqueuse buccale et le parodonte

Les différents modes de consommation Le tabac est préparé différemment selon la façon dont il est consommé. Les tabacs fumés Les tabacs...
Santé publique

Article réservé à nos abonnés Plus de fluorures pour moins de caries, vraiment ?

En parcourant la littérature, notre curseur s’est arrêté sur une revue systématique de 2016 du sérieux Journal of Dental Research...