REALITES CLINIQUES Vol. 32 n° 1 – Mars 2021 Les douleurs aiguës : prévenir et traiter

60,00

UGS : REV60121N1 Catégorie : Année : 2021Volume : 32Numéro : 1Nombre de pages : 84
Feuilleter les premières pages
Vous accédez dès l'achat à la version numérique.

Description

Les douleurs aiguës : prévenir et traiter

Coordinateur : Yves Boucher

Éditorial
Yves Boucher

La douleur guide le diagnostic : le DECISATA questionnaire I Lire >
Christelle Grémeau Richard, Radhouane Dallel, Céline Melin

Gestion de la douleur lors des soins d’urgence I Lire >
Marjorie Zanini, Rafael Toledo, Guillaume Couderc

Douleurs endodontiques et parodontales I Lire >
Yves Boucher, Marie Clotilde Carra

Pathologie de la muqueuse buccale et douleur aiguë I Lire >
Jean-Christophe Fricain

La douleur postopératoire en chirurgie orale I Lire >
Nathan Moreau

Douleurs orofaciales d’origine dentaire et non dentaire : diagnostic différentiel I Lire >
Tara Renton

Dysfonctionnements temporo-mandibulaires aigus I Lire >
Emmanuel d’Incau, Nicolas Fougeront, Bernard Fleiter

Imager la douleur orofaciale I Lire >
Fréderic Van Der Cruyssen, Jan Casselman, Reinhilde Jacobs

 


Edito

Yves Boucher,
coordinateur scientifique

La douleur est une expérience complexe, reposant avant tout sur le système nociceptif qui équipe les êtres vivants depuis les origines. C’est une composante essentielle du système de maintien de l’homéostasie et, paradoxalement, un bienfait car elle permet de détecter les menaces à l’intégrité de l’organisme. Ce qui est bon pour l’espèce peut néanmoins être désagréable à titre individuel, et la douleur a toujours été une préoccupation majeure de l’humanité, l’objet d’une recherche scientifique et médicale ainsi qu’une interrogation existentielle. Nos maux nous confrontent à nos limites et nous façonnent.

Le développement des sciences a permis des avancées spectaculaires et les dentistes ont été à la pointe de ce mouvement. L’utilisation du gaz hilarant par Horace Wells à des fins anesthésiques, à la fin du XIXe siècle, fut le début d’une révolution médicale qui a suscité de nombreux débats scientifiques philosophiques et religieux, aussi vifs que brefs néanmoins, car peu souffrent par plaisir ou par conviction, mais par résignation. La douleur est par ailleurs un problème de santé publique important en raison de ses conséquences délétères sur la qualité de vie individuelle et ses répercussions socio-économiques désastreuses.

Le sujet étant trop vaste pour un seul numéro, nous avons choisi d’axer celui-ci sur la douleur aiguë en sélectionnant certains aspects rencontrés fréquemment en omnipratique : l’anxiété et l’anesthésie, deux éléments majeurs de notre relation et prise en charge thérapeutique, notamment en situation d’urgence ; les douleurs infectieuses endodontiques et parodontales, qui sont les douleurs orofaciales plus fréquentes ; les douleurs muqueuses et leurs spécificités ; la douleur chirurgicale, au cœur de notre métier ; certaines difficultés diagnostiques illustrant la médicalisation de la profession et ses interactions avec d’autres disciplines telles que la neurologie ; le lien entre douleurs, ATM et occlusion, autre sujet d’inter-action avec la communauté médicale depuis Costen ; les efforts faits pour transcrire l’expérience du patient et l’objectiver au cœur de la problématique diagnostique ; la démarche d’imagerie intégrée aux investigations diagnostiques.

Ce numéro accompagne par ailleurs deux événements majeurs : l’avènement d’une nouvelle définition de la douleur par l’International Association for the Study of Pain (IASP)1 – la précédente datait de 1979 – et d’une classification internationale (ICOP) qui, pour la première fois, réunit l’ensemble des douleurs orofaciales et permettra de parler un langage commun à tous les professionnels de santé2. Une nouvelle ère commence. Il est important d’y entrer avec les outils conceptuels adaptés.

En espérant que ce numéro spécial douleur vous permette d’approfondir vos connaissances et de les mettre en pratique, pour le plus grand bienfait de vos patients, je vous souhaite, au nom de tous les auteurs, une bonne lecture.

1 www.iasp-pain.org/PublicationsNews/NewsDetail.aspx?ItemNumber=10475

2 International Classification of Orofacial Pain, 1st edition (ICOP). Cephalalgia. 2020 Feb;40(2):129-221.

Vous aimerez peut-être aussi…