L’examen de nos clichés radiographiques

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Orthodontiste n°3 - 15 juin 2020 (page 65-66)

Fig. 1 - Téléradiographie de profil de début de traitement.

Information dentaire
Un traitement d’orthodontie, quel qu’il soit, va forcément de pair avec un cliché panoramique et une téléradiographie de profil. Si bien qu’aujourd’hui, un bon nombre de praticiens possèdent leur propre appareil radiographique. En tant que professionnels de santé, nous avons la responsabilité de nos traitements. Mais qu’en est-il de l’interprétation des clichés radiographiques ?

Difficile de se borner à la partie sous-nasale qui nous concerne. Et pourtant, focalisés sur la recherche d’éléments diagnostiques essentiels à l’orthodontie comme la classe squelettique, le schéma facial ou encore la position de l’incisive mandibulaire, est-on sûr de ne pas passer à côté d’autre chose ?

Présentation du cas clinique

Un patient âgé de 26 ans consulte pour améliorer son sourire, qui montre des espaces qu’il souhaiterait fermer. La situation clinique est compliquée par la présence d’implants maxillaires déjà en place.

Après examen clinique, des photographies, des moulages, un panoramique et une téléradiographie de profil sont réalisés (fig. 1). Le traitement n’est pas simple mais le patient est motivé.

Après un an de traitement, une réévaluation est faite. De nouveaux clichés sont réalisés sur un nouvel appareil radiographique fraîchement installé (fig. 2). Les clichés obtenus sont de meilleure qualité et plus contrastés.

Des clichés insuffisamment lus

À l’examen de ces nouveaux clichés, une image radiologique de type « masse ronde » en regard des orbites se détache nettement. Immédiatement remontent mes souvenirs de cours de radio de l’examen du CECSMO. On nous apprenait à regarder la selle turcique et à reconnaître une tumeur. Une intime conviction s’impose : mon patient a une tumeur…

Je retourne immédiatement vers les premiers clichés avant traitement : l’image radiologique de la masse était déjà là !

Je suis passée à côté. Je m’en veux terriblement !

Le volume semble identique, ce qui me rassure néanmoins sur le caractère peu évolutif. Je consulte sa fiche médicale, mais aucun problème de santé n’est mentionné.

Brainstorming et entraide

Habituée à partager mes interrogations et mes expériences cliniques avec un petit groupe d’amis sur l’application whatsApp, je prends une photo de mon écran et l’envoie…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

ODF

Article réservé à nos abonnés Usures dentaires et orthodontie

Les articles de ce numéro spécial nous informent sur les différents mécanismes de l’usure coronaire. Il s’agit dans cet article...
ODF

Article réservé à nos abonnés L’hypersensibilité dentinaire : n’y restons pas insensibles

Le caractère régulier des visites lors d’un traitement d’orthodontie nous met au premier plan pour gérer les doléances des patients...
ODF

Article réservé à nos abonnés Les 4 points clés du collage dentinaire

Le collage sur l’émail n’a plus de secret en orthodontie, mais ce n’est pas le cas du collage sur la...
ODF Pathologie

Article réservé à nos abonnés Anorexie mentale et érosion dentaire : l’orthodontiste au cœur du dépistage

Outre les adolescents et jeunes adultes, davantage touchés par l’anorexie mentale, nos cabinets reçoivent un nombre non négligeable de patients...
ODF Odontologie restauratrice

Article réservé à nos abonnés Apport de l’orthodontie au traitement d’usures érosives antéro-maxillaires liées à un reflux gastro-œsophagien

Le diagnostic n’est pas toujours fait et les patients ne le savent pas toujours. Parfois, des signes associés (toux chronique,...
ODF

Article réservé à nos abonnés « Docteur, j’arrête tout ! »

Présentation du cas clinique Madame L., 40 ans, en traitement multi-attache lingual depuis six mois dans un protocole ortho-chirurgical, m’annonce...