Profession Assistante Dentaire Mai – Juin 2020

10,00

UGS : REV30120N3 Catégorie :
Feuilleter les premières pages
Les commandes sont traitées dans un délai maximal d’une semaine. Et vous accédez dès l'achat à la version numérique.

Description

Éditorial

Un virus est entré dans nos vies I lire ci-dessous

Actualités

Actualités : covide-19 I ADF I Recommandations sur le fluor…

Lauréats  du 3e Grand Prix gestes et astuces

Regard clinique

Les masques en questions I Lire >>
Julien Brousseaud

La trousse d’urgence au cabinet dentaire I Lire >>
Anne-Laure Ejeil

Traçabilité et gestion de stock au cabinet I Lire >>
Alain Vigié du Cayla

Réalisation d’une gouttière thermoformée par empreinte optique et impression 3D I Lire >>
Philippe Mariani

Le sens du geste  I Lire >>
Le lavage des mains et Mettre des gants
Delphine Maret-Comtesse

Autoévaluation

Horizons

Situation de crise et fermeture des cabinets dentaires I Lire >
Marlène Ferreira

Un cabinet plus vert I Lire >
Sonia Julaud

« Comment j’ai vécu le passage au RAC 0 » I Lire >
La tablette numérique


Et maintenant ?

Julien Brousseaud, Rédacteur en chef

Huit semaines se sont écoulées depuis la fermeture brutale des cabinets dentaires. Autant de temps à penser au retour au travail, à notre future vie professionnelle, à la façon d’exercer de nouveau en toute sécurité.

Certains sont impatients d’y retourner quand d’autres ont beaucoup plus d’appréhension.
Il faut dire que nous ne sommes pas tous égaux face au virus : selon notre région, notre âge, notre état de santé, nos facteurs de risques ou ceux de notre entourage, les conséquences sont tellement différentes.

Pour autant, ce virus nous a tous impactés ! Il a transformé nos vies, nos habitudes, nos rapports avec les autres. Il a créé cette fameuse « distanciation sociale ». Alors que la vie ne vaut d’être vécue que si elle est sociale, justement…
Pour nous, soignants, il a transformé notre vie professionnelle surtout. Nos cabinets sont plus que jamais fragilisés. Les chirurgiens-dentistes et leurs assistant(e)s découvrent de nouvelles peurs, celle de la faillite pour les uns, du licenciement économique pour les autres. Comment imaginer un retour en arrière ? Il va falloir voir moins de patients, appliquer des protocoles plus chronophages, adopter une tenue de travail plus inconfortable, en mode cosmonaute.

Le tout dans la crainte de faire une faute d’asepsie, de contaminer ou d’être contaminé. Comment revenir à une dentisterie de plaisir, de relations humaines, d’excellence esthétique et fonctionnelle, alors que notre esprit est à la gestion des urgences, toujours plus nombreuses, et à la temporisation pour la satisfaction du plus grand nombre ?
Mais j’ai envie d’y croire ! Nous devons tous y croire.

Cette épreuve a révélé tant de solidarité : des « makers » impriment des visières en 3D pour les soignants, des petites mains cousent des masques grand public, nos patients font preuve, dans l’immense majorité, de compréhension et d’empathie.

Nous sommes des professionnels de santé efficaces, reconnus comme tels. Nous maîtrisons depuis longtemps l’asepsie et la chaîne de stérilisation. Grâce à cette organisation en équipe, le cabinet dentaire est, et restera, un lieu sûr. Nous saurons nous adapter ensemble à ces nouveaux protocoles d’aération, de circulation et de désinfection des patients.

En ce sens, votre numéro de Profession Assistant(e) Dentaire a la couleur de cette reprise post-confinement avec, notamment, deux articles sur le port des masques et sur la gestion des arrêts de travail pendant l’épidémie de Covid-19, mais aussi des pages culturelles adaptées. Je vous souhaite beaucoup de plaisir à le lire et un bon courage pour cette reprise. Prenez soin de vous.