L’Orthodontiste – Vol 11 n°1 Janvier – Février 2022

45,00

UGS : REV20822N1 Catégorie : Année : 2022Volume : 11Numéro : 1Nombre de pages : 68
Feuilleter les premières pages
Vous accédez dès l'achat à la version numérique.

Description

Éditorial

Une nouvelle année  sous le signe de l’optimisme I Lire ci-dessous
par Marie-José Boileau

Hommage
Monique Chouvin

Actualités
par Nicolas Fontenelle

Revue de presse scientifique
par Philippe Amat

Cas cliniques

Conduite à tenir face à un syndrome du fil, illustration au travers d’un cas clinique ?
par Marie Medio, Antoine Popelut, Adrien Ameline et Antoine Lafitte

Fiche clinique

Pourquoi et comment analyser le phénotype parodontal en pratique orthodontique quotidienne ?
par Myriam Dridi, Clément Ameline, Charlotte Pantchenko, Sophie Lopez et Carole Charavet

Parcours

Armelle Manière-Ezvan. Portrait d’une enseignante-orthodontiste passionnée
par Carole Charavet

Postcongrès : Journées de l’orthodontie

« Les dents de sagesse (enfin !) sous les feux des projecteurs »
par Sarah Chauty

Le numérique
par Guillaume Lecocq

Comment le tout numérique facilite le travail au cabinet
par Nicolas Fontenelle

5e grand prix en orthodontie

Les cas cliniques des lauréats (suite)
L’Orthodontiste et Orthoplus s’associent

 


Édito

Marie-José BOILEAU
rédactrice en chef

Une nouvelle année  sous le signe de l’optimisme

En ce début d’année 2022, quels vœux pouvons-nous formuler ? Deux ans de pandémie ont impacté nos vies, nos habitudes et, sans doute, nos priorités. Si l’arrivée du variant Omicron a changé la donne, modifiant les mesures mises en place, il persiste, à titre collectif et même individuel, une opposition forte entre frustration et inquiétude dans ce contexte d’incertitude généralisé.

Pourtant, ce premier constat, ô combien morose ! cache une autre réalité plus optimiste. La pandémie nous a poussés à reconsidérer nos comportements, à revoir nos choix et parfois à nous dépasser.

En devenant plus rares, certains gestes quotidiens, que nous ne remarquions presque plus, ont retrouvé toute leur valeur : le salut matinal du voisin croisé dans l’escalier, le sourire d’un inconnu dans le métro ou les discussions autour de la machine à café… Aujourd’hui, nous apprécions mieux tous ces petits échanges. Les liens affectifs avec nos proches se sont renforcés. Nos priorités se sont affirmées.

Professionnellement, au sein des cabinets, les équipes ont su s’adapter, ensemble, à toutes les nouvelles mesures contraignantes, certes, mais garantes d’un exercice plus sûr et plus organisé.

Malgré les difficultés, l’envie et le besoin de formation continue n’ont pas faibli. Des initiatives généreuses et innovantes se sont multipliées, permettant d’y répondre. Webinaire, blogs, congrès en distanciel et revues professionnelles nous ont accompagnés pendant ces deux années. Je remercie particulièrement toute l’équipe éditoriale d’ID pour son engagement et sa présence constante auprès des praticiens, malgré des conditions de travail plus complexes.

Au moment où la vie dite « d’avant » semble reprendre sa place, essayons de conserver les aspects positifs de la dynamique imposée par cette crise.
Pour cette nouvelle année, je vous souhaite de profiter de tous les moments de bonheur qu’elle vous offrira, du plus simple au plus intense, de chercher et de trouver l’aspect positif des choses, et enfin de rêver, car nos rêves d’aujourd’hui construisent la réalité de demain.

Vous aimerez peut-être aussi…