STRATEGIE PROTHETIQUE Vol. 22 n°2 Mars – Avril 2022

40,00

UGS : REV80122N2 Catégorie : Année : 2022Volume : 21Numéro : 2Nombre de pages : 76
Feuilleter les premières pages
Vous accédez dès l'achat à la version numérique.

Description

Sommaire

Éditorial
C’était mieux avant ? Jérémie PERRIN, Hervé PLARD

ZOOM

Composites stratifiés et composites injectés : deux philosophies complémentaires
Damien SAVOURÉ, Alexandre PHILOUZE, Constance AMBROISE

MISE AU POINT

Évolutions dans le traitement des pertes de substance majeures des dents du secteur postérieur
Jean LECERF

Reconstructions esthétiques unitaires périphériques des dents antérieures : les céramiques d’hier et d’aujourd’hui
Pascal AUROY

PROTOCOLE

Empreinte numérique ou conventionnelle en prothèse fixée faible, moyenne et grande étendue
Edouard LANOISELÉE, Fabienne JORDANA, François BODIC

ZOOM

Gestion moderne de l’occlusion
Christian MOUSSALLY

CAS CLINIQUE

Prothèse amovible partielle à infrastructure polymère implanto-retenue
Michaël SANTOS, Paul LACCOURREYE

Élaboration d’un châssis en micro-fusion laser après empreinte optique : procédure et perspective
Noémie DRANCOURT, Cindy BATISSE, Jean BONNET, Marion BESSADET, Chantal AUDUC, Jean-Luc VEYRUNE, Emmanuel NICOLAS


Édito

C’était mieux avant ?

l y a trois ans, un ami chirurgien-dentiste nous demandait d’organiser une journée de formation continue à La Rochelle, où il réside et exerce. Il avait réuni un groupe de confrères qui souhaitaient se former ; restait à définir un sujet pour la conférence. Après avoir sondé les participants, l’idée fut de faire le point sur différentes pratiques quotidiennes en omnipratique et de confronter les anciennes techniques
aux nouvelles.

Les nouveaux protocoles sont-ils toujours plus fiables, ou est-il nécessaire parfois de conserver les « valeurs sûres » ?

C’est une problématique récurrente dans notre activité : utiliser une ancienne technique bien connue et maîtrisée, ou celle plus récente, apprise lors d’une formation, voire découverte lors de la lecture d’un article ?

Ainsi, la thématique « Old school versus new school » était née. Overlay ou couronne ? Faut-il abandonner les inlay-cores ? Bridge cantilever collé ou implant en secteur antérieur ? Prothèses céramo-céramiques ou céramo-métalliques ? CFAO ou techniques conventionnelles au laboratoire ?… Des interrogations précises et ciblées permettant de répondre aux questionnements des confrères dans leurs cabinets dentaires.

Forts des retours enthousiastes des participants à la formation, nous avons proposé au comité de rédaction de Stratégie Prothétique de reprendre ce thème pour un numéro spécial. Nous avons donc demandé à des auteurs reconnus pour leur expertise de traiter un sujet sous cet angle. De nombreuses thématiques sont abordées, avec, à chaque fois, la question du choix du protocole : ancien ou moderne ? Chaque point de vue est particulièrement pertinent et permet si nécessaire la « remise en cause » de nos pratiques.

Alors, en dentisterie, comme pour le reste : c’était mieux avant ? Nous vous laissons le soin, au fil de votre lecture, de vous faire votre propre opinion ; en espérant que, dans ces articles, vous trouverez les réponses à vos questions cliniques quotidiennes.

Bonne lecture !

JÉRÉMIE PERRIN, HERVÉ PLARD,

Coordinateurs de ce numéro
Groupe Hélix, recherche et formation en odontologie

Vous aimerez peut-être aussi…