STRATEGIE PROTHETIQUE Vol. 20 n°3 Mai – Juin 2020

35,00

Prothèse, numérique et chirurgie : un trio gagnant

UGS : REV80120N3 Catégorie : Année : 2020Volume : 20Numéro : 3Nombre de pages : 92
Feuilleter les premières pages
Les commandes sont traitées dans un délai maximal d’une semaine. Et vous accédez dès l'achat à la version numérique.

Description

Éditorial

Les beaux jours à nouveau… I Lire ci-dessous
Jean-Marie Cheylan, Rédacteur en chef adjoint

Zoom

Remontée de marge ou élongation coronaire avant restauration partielle collée ? I Lire >
 Hervé PLARD, Marie GENDROT, Cassandra SIMOES, Jérémie PERRIN, Yann-Loïg TURPIN

Protocole

Désinfection des empreintes : le point en 2020 I Lire >
Mariette CAÏONE, Anne-Sophie VAILLANT-CORROY, Céline CLÉMENT

Mise au point

La chirurgie préprothétique chez l’édenté total : chirurgie des tissus mous ? I Lire >
Christophe RIGNON-BRET, Anna LAM

La chirurgie préprothétique chez l’édenté total : chirurgie des tissus durs I Lire >
Anna LAM, Christophe RIGNON-BRET

Apport du numérique à la prothèse amovible partielle à infrastructure métallique I Lire >
Olivier ETIENNE

Cas clinique

Réhabilitation prothétique d’un maxillaire atrophique I Lire >
Salomé MASCARELL, Victor MARTIANO, Mickael SAMAMA, Hélène CITTERIO

Enquête

Évaluation de la qualité des châssis métalliques de prothèse partielle au laboratoire I Lire >
Moctar GUEYE, Assiehue Claude NDINDIN, Khady BADJI, Pape Ibrahima KAMARA, Amadou TOURE, El Hadj Babacar MBODJ


Éditorial

Les beaux jours à nouveau…

Jean-Marie Cheylan, Rédacteur en chef adjoint

Chers lecteurs,
La période inédite de confinement due à l’épidémie de Covid-19 s’est achevée dernièrement. Certains ont pu mettre à profit cette parenthèse imprévue, et à certains égards inespérée, pour se plonger enfin dans nombre d’articles et de revues dont la lecture était tentante mais sans cesse contrariée par les urgences quotidiennes, les préoccupations journalières, les contraintes de la vie ordinaire…
Combien sommes-nous à empiler avec résolution, sur un coin de table du cabinet, les revues professionnelles, les recueils de recommandations et de bonnes pratiques, les publications aguichantes qui nous séduisent par leurs superbes photos cliniques ? L’occasion était trop belle : s’attaquer avec délectation au démontage de cet amas en sursis, trop longtemps délaissé mais néanmoins couvé d’un vague espoir de confrontation.

Car soyons honnêtes, notre activité professionnelle trépidante est rarement propice aux lectures exhaustives. Nous survolons souvent, au gré des illustrations, nous piochons çà et là une idée pertinente, mais rarement accordons à notre esprit aliéné par le rythme quotidien impitoyable « l’infidélité savoureuse »1 que constitue la lecture dans un moment choisi, intemporel par nature. Ce temps retrouvé vous a sans doute permis de vous projeter vers de nouveaux défis, des projets d’organisation de votre activité, de redécouvrir toute la richesse de notre exercice, dont Stratégie Prothétique s’efforce modestement d’en relever la saveur…

Au menu de cette édition, les thérapeutiques préprothétiques seront illustrées par Hervé Plard et son équipe lorsque certaines limites cervicales atteignent l’espace biologique et compromettent le collage de restaurations partielles, puis par Christophe Rignon-Bret et Anna Lam, chez l’édenté total, par un exposé didactique et abondamment illustré des thérapeutiques chirurgicales muqueuses et osseuses à mettre en œuvre pour préparer les surfaces d’appui des prothèses amovibles complètes. La prothèse amovible partielle sera abordée par Leïla Fajri et ses coauteurs du point de vue numérique, du diagnostic initial jusqu’à la fabrication par des machines-outils, tandis que Moctar Gueye et ses associés nous donneront des clés pour en évaluer la qualité.

Nous verrons que les outils de réalisation virtuelle semblent aujourd’hui parfaitement indiqués dans les grandes réhabilitations fixées implanto-portées, à travers un cas clinique pluridisciplinaire, présenté par Salomé Mascarell et son équipe. Enfin, n’oublions pas qu’il nous arrive encore de prendre des empreintes aux alginates ou aux élastomères ! À cet égard, Mariette Caïone et ses associées nous rappelleront les bonnes pratiques de désinfection… plus que jamais d’actualité en cette période de post-confinement !

Bonne lecture à tous,

1. Daoud K. Meursault contre-enquête. Actes Sud, 2016, 152 p.

Vous aimerez peut-être aussi…