Protection des données : faites le bilan de santé de votre pratique !

  • Publié le .

Protection des données Julie solutions

Information dentaire
Perdre ses données, ça n’arrive pas qu’aux autres…

Si un classement des cauchemars des praticiens de santé pouvait être réalisé, la perte définitive et irrémédiable de ses données serait certainement « numéro 1 ». Imaginez vos centaines de dossiers patients et toutes vos années de travail disparaître en quelques secondes ! Piratage informatique, cambriolage, endommagement accidentel de votre ordinateur… les risques sont multiples et vos obligations en matière de protection bien réelles. Face à ces éventuelles mésaventures, êtes-vous convenablement protégé.e ?

Vos obligations en matière de RGPD

En tant que professionnel de santé, vous gérez les données médicales et donc sensibles de vos patients :

  • Données d’identification : nom, prénom, date de naissance, adresse, numéro de téléphone, numéro de Sécurité sociale…
  • Santé générale du patient : historique médical, historique des soins, diagnostics médicaux, traitements prescrits, résultats d’examens…
  • Informations personnelles : situation familiale et/ou professionnelle, données relatives aux habitudes de vie des patients (si collectées avec leur accord et dans la stricte mesure où elles sont nécessaires au diagnostic et aux soins).

Ces données doivent être conservées par vos soins, durant 20 ans à compter de la date de la dernière consultation du patient (préconisation de l’ONCD). Vous avez l’obligation d’informer vos patients quant au traitement des données que vous opérez. Cela peut être sous forme d’une affiche, dans la salle d’attente par exemple.

Environ 31 % des utilisateurs de PC ont perdu tous leurs fichiers en raison d’évènements indépendants de leur volonté.

Source : Enquête PriceaterhouseCoopers 2016, cabinet de conseil et d’audit.

Enfin, vous êtes responsable de la protection des données de vos patients contre des accès non autorisés ou illicites et contre la perte, la destruction ou les dégâts d’origine accidentelle. Pour cela, il vous revient de mettre en place des mesures techniques et organisationnelles appropriées pour préserver la confidentialité et l’intégrité des données.

Protégez vos données sans plus tarder avec une solution de sauvegarde fiable et sécurisée.

De toutes les solutions de sauvegarde existantes, celle qui présente le plus d’avantages est la sauvegarde de type Cloud. Le logiciel de gestion Julie dispose d’une fonctionnalité de ce type directement intégrée.

  1. Sauvegarde des données patients et radios en temps réel avec restauration de l’historique des fichiers.
  2. Gagnez du temps, vous n’avez aucun paramétrage, ni ajout de matériel à effectuer.
  3. Récupération simple des données, quel que soit le sinistre (virus cryptolocker, crash disque, vol, incendie, etc.).
  4. Données hébergées en datacenter agréé“Données de santé” ou “Hébergeur Agréé Données de Santé”.
  5. Surveillance permanente du processus de sauvegarde.
Vous voulez en savoir plus sur les différentes solutions de sauvegarde de données ? Visionnez la conférence en ligne « Vos données patient : l’or noir de votre cabinet ! Comment les sécuriser au mieux ? »

Découvrez aussi le retour d’expérience d’un de vos confrères victime d’un piratage informatique le 23 mars 2020.

« J’exerce depuis 22 ans (avec Julie d’ailleurs !) et mon cabinet actuel est à Saint Quentin dans l’Aisne. Nous sommes 2 praticiens au sein de ce cabinet et nous travaillons avec des assistantes dentaires. Au quotidien, tout se passe bien. J’ai une patientèle sympathique que je prends plaisir à accompagner chaque jour. J’ai tenté d’installer un premier logiciel de prise de main à distance sur le poste de mon cabinet. Je souhaitais acquérir une version payante pour ne pas être restreint dans mon utilisation. A la suite de cela, j’ai commencé à recevoir des e-mails dans une langue étrangère avec des numéros de licence farfelus. Rien ne fonctionnait… »

Commentaires

Laisser un commentaire

À propos

Proposé par Julie Solutions