Covid-19 : l’impression 3D au service de la protection des praticiens

  • Par
  • Publié le .

Cet article fait partie du dossier : Covid-19

  • Sous l'égide de L'information Dentaire
Information dentaire

Ces derniers jours plusieurs initiatives ont vu le jour en France pour fabriquer des visières de protection. Objectif : compenser la pénurie de masques pour les soignants.

Le principe est simple : l’imprimante 3D produit un support en plastique à placer autour du front avec un élastique sur lequel vient se fixer une feuille plastifiée  ordinairement utilisée pour protéger les dossiers administratifs. Coût de fabrication : moins de 5 euros (https://bit.ly/3bBSJ2E)

Des communautés de « Makers » (nom donné aux passionnés d’impression 3D) sont nées dans plusieurs régions. Ils partagent leurs méthodes de fabrication sur des groupes Facebook (comme ici https://bit.ly/33W4Vc1 ou là https://bit.ly/2xBcuZz). Vous pouvez en commander gratuitement ici (https://bit.ly/39yqd0i).

Des chirurgiens-dentistes sont parfois à l’origine de ces initiatives comme le rapporte La Nouvelle République le 28 mars (https://bit.ly/2QW3YuO).

Aux Etats-Unis, deux dentistes, un père et son fils, utilisent l’imprimante du cabinet pour fabriquer des masques dont il faut remplacer régulièrement la filtration qui préserve de « 99,97 des virus et bactéries » selon eux. Une fois les masques imprimés, ils sont personnalisés en fonction des morphologies pour être parfaitement étanches. A voir sur Fox 13 Salt Lake City (https://bit.ly/3dI6FKk).

Cet article fait partie du dossier : Covid-19

  • Sous l'égide de L'information Dentaire

Commentaires

Laisser un commentaire