Santé Publique France débute une surveillance spécifique du Covid-19

  • Publié le .

Cet article fait partie du dossier : Covid-19

  • Sous l'égide de L'information Dentaire
Information dentaire

Alors que le pic épidémique de la grippe a été franchi depuis plusieurs semaines « on constate en semaine 11 (9-15 mars), une augmentation des indicateurs de l’activité grippale », souligne Santé Publique France dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire publié le 18 mars. C’est le rebond en rouge que l’on distingue sur le graphique.

En cause, « probablement », l’épidémie de de COVID-19 « sans qu’il ne soit possible de déterminer la part de l’augmentation liée à un recours aux soins plus fréquent, en cas de symptôme grippal, par crainte de l’infection par le SARS-CoV-2, et celle liée à des cas réels de COVID-19 », nuance Santé Publique France. Le taux d’incidence des consultations pour syndrome grippal pour 100 000 habitants à progresser de + 10 % sur une semaine ainsi que celui du passage aux urgences pour syndrome grippal (+3 %) et des hospitalisations après passage aux urgences (+3 %).

La recherche du SARS-CoV-2 est systématiquement réalisée depuis le 16 mars par les médecins du Réseau Sentinelles.

Depuis le 4 novembre, 856 cas graves de grippe admis en réanimation ont été signalés. Quatrevingthuit personnes sont décédées dont 11 enfants de moins de 15 ans. Le nombre de décès est en réalité bien plus élevé puisque les morts peuvent survenir dans bien d’autres endroits qu’en réanimation (autres services hospitaliers, domicile, Ehpad…).

Cet article fait partie du dossier : Covid-19

  • Sous l'égide de L'information Dentaire

Commentaires

Laisser un commentaire