Déconfinement : les industriels prévoient une reprise graduelle et comptent sur la solidarité de la profession

  • Publié le .

Cet article fait partie du dossier : Covid-19

  • Sous l'égide de L'information Dentaire
Information dentaire

Comme les cabinets dentaires et les laboratoires de prothèses, le secteur de l’industrie et de la distribution dentaire est à l’arrêt. « 95 % des salariés sont en chômage partiel. Le peu d’activité qui reste correspond à l’accompagnement des cabinets qui accueillent les urgences », témoigne Olivier Lafarge, directeur général de Dentsply Sirona France et vice-président du Comident, dans l’émission « Questions expresso avec l’ADF » du 14 avril, (voir l’émission 👉 https://bit.ly/2xsStoc).

Selon lui, il n’y aura pas de reprise complète au 11 mai mais une remise en route « graduelle » des cabinets que les industriels préparent. « Nous adapterons nos stocks en conséquence. Il n’y aura pas de difficultés pour les produits habituels mais les livraisons de masques et surtout celles d’équipements de protection individuel (blouse, surblouses, lunettes, visières de protection.,..), qui seront sans doute encore nécessaires, s’annoncent plus problématiques compte tenu des quantités disponibles. Nous comptons sur la solidarité et la coordination de l’ensemble des membres de la profession pour que la reprise se déroule au mieux ».

Olivier Lafarge conseil aux praticiens d’entretenir au moins une fois par semaine l’ensemble des équipements du cabinet pour qu’il n’y ait pas de mauvaises surprises au moment de la remise en route. Enfin, le Comident constate de plus en plus de contrefaçons sur le marché et demande aux praticiens d’être vigilants attention dans les mois à venir.

Cet article fait partie du dossier : Covid-19

  • Sous l'égide de L'information Dentaire

Commentaires

Laisser un commentaire